Véritable interface fonctionnelle de travail, la photothèque "Insectes Art et Images" -et ses publications associées- sont les bases iconographiques et scientifiques de nombreux travaux. Cette page Internt regroupe quelques correspondances relatives aux présentations des dossiers.






      Devenus des outils associés au territoire du Morvan, les travaux d'inventaires de la photothèque "Insectes Art et Images" et plus largement les publications consacrées à l'ambre jaune et les espèces sylvicoles constituent -dans leur version Internet- un espace de ressources et d'échanges (images / articles distribués pour des collaborations) et une interface de travail et de recherche pour ceux, qui, acteurs scientifiques, éducateurs scolaires, naturalistes amateurs ou animateurs artistiques et culturels, souhaitent promouvoir l'ouverture et les présentations que l'on peut avoir de ce paysage formidable.


Les actualités naturelles du Morvan 1/2 et 2/2


      Outil d'un projet fédérateur -surtout structurant-, la photothèque, les actualités et ses dossiers PDF associés (voir cet exemple) sont à la fois dépositaire d'une mémoire collective (celle de l'inventaire des espèces) et sont aujourd'hui la sentinelle référence du bouleversement des connaissances que nous avons de la biodiversité locale. Pour fixer les idées c'est environ 250 personnes qui s'intéressent aux travaux "Morvan". Plusieurs équipes confrontent leurs résultats, discutent leurs méthodes... Et, la mise en commun (respectueuse et sincère) des connaissances est évidemment profitable à tous... Merci à tous les collaborateurs qui participent à valoriser l'intérêt de ces pages qui concernent la communication Nature autour du Pôle Morvan.










      Dans le cadre de collaborations (synergies) j'accompagne gratuitement les partenaires qui souhaiteraient (conditionnel) développer des travaux éducatifs et pédagogiques (Nature-Insectes) à destination des établissements scolaires et du grand public. Cela passe peut-être par des publications papiers, la présentation des acteurs œuvrant pour le territoire, et, également, par le développement des ressources d'Internet (Infographies gratuites, dossiers pdf, sites web)...



Exploitation d'images / Développement de travaux.


A des fins commerciales
et promotionnelles d'articles et/ou de produits vendus, pour des travaux de recherche qui répondent à des appels d'offres, les images de la photothèque sont vendues. Et, les droits d'utilisation des photographies (limitée à une année civile en cours à compter de la date du règlement) est fixés à xxx euros le cliché. Clichés expédiés par diffusion Internet en page cachée. Les reproductions commercialisées devront mentionner l'origine des images.

Maintenant, pour des travaux pédagogiques NON commerciaux, les images sont proposées gracieusement, également en pages cachées via Internet, avec une charte associée.

Dans les deux cas, je souhaite expressément recevoir une copie des supports où apparaissent les photographies. Et, si possible, un compte rendu médiatique (vues de la manifestation) lorsque les travaux développés ne permettent pas d'expédier une duplication des œuvres.

A des fins non commerciales et simplement pédagogiques, (pour des affiches, pour des articles), les images sont offertes gracieusement.

Si vous souhaitez composer un pêle-mêle (une affiche, un flyer) à partir de plusieurs photographies autour d'un thème choisi, je peux vous proposer des maquettes dans plusieurs formats. Tous les travaux sont réalisés à la demande.

A l'acceptation de ces conditions, je reste à la disposition des partenaires sérieux vous donner toute satisfaction et collaborer durablement, avec diligence et attention selon vos souhaits dans vos projets.




L'acteur homoriste Darry Cowl disait : "L'esprit humain est comme un parapluie : il marche mieux lorsqu'il est ouvert."
Y aurait-il un orage dans le Morvan ? Non, le parapluie fermé et renversé, pointé haut (ci-dessous)
signifierait-il que les "esprits" s'échauffent encore en pays Morvan ?




Les courriers des lecteurs qui évoquent la communication
les belles images présentées de la photothèque
mais pas seulement...

Pour éviter les publicités dissimulées, les références web, le noms
des organismes et des personnes sont parfois modifiés...






Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 112

Communication entomologie dans une revue internationale.
Bonsoir Monsieur GEIRNAERT, Je suis médecin militaire, actuellement basé à Strasbourg, et je vous ai trouvé grâce à André Monnier que j'ai rencontré lors d'une mission de 5 mois dans le désert mauritanien en 2016. En effet, suite à mes 4 mois en Azawad, Nord-Mali, été 2014, j'avais collaboré avec des gens du Muséum d'histoire naturelle à Paris ainsi qu'avec un pharmacien passionné des coléoptères pour faire une présentation orale aux actualités de médecine tropicale du Pharo à Marseille. On avait ainsi évoqué le genre Anthia et leur problématique médicale. Cela fait 10 ans que je publie en anglais dans des revues et congrès internationaux. A ma grande surprise, je n'ai rencontré aucun médecin français ou d'une nationalité occidentale connaissant ces coléoptères. Ainsi, à mon dernier congrès international de médecine des voyages, j'ai donc discuté avec l'éditeur en chef d'une revue internationale de médecine des voyages qui est très intéressé par le sujet et souhaite que je lui en fasse une communication de moins de 600 mots. Souhaitez-vous collaborer avec moi ainsi qu'avec mon collègue pharmacien Mickaël FRANCOIS sur cet article en anglais? Je ne travaille que par correspondance électronique (e-mail). Je ferai donc un courrier électronique commun d'ici dimanche avec les critères de la revue et ce dont j'ai besoin (photo ou renseignements) pour faire le premier draft. A l'issue (avant mi-juillet), je vous le renverrai pour correction. Vous aurez donc la place du professeur dans l'ordre des auteurs (dernier auteur). Cela vous convient il ?
Bien cordialement. En attendant de vous lire.
Dr Olivier AOUN.



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 111

Communication Ambre / pour l'émission Reportages de TF1.
Le 13/06/2017. Bonjour Eric, Je suis Monsieur xxx, journaliste/réalisateur à l'agence de presse xxx, et je travaille à la préparation d'un reportage de 60 minutes pour l'émission TF1 Reportages, diffusée à 13h30 les samedi et dimanche. Le sujet que je réalise concerne l'ambre. J'aimerais pouvoir vous en parler surtout au téléphone. C'est après avoir trouvé votre document pdf sur internet concernant l'ambre balte que j'en viens à vous contacter. Je cherche à raconter l'histoire de la recherche d'ambre, (la prospection) par le biais d'un spécialiste français. Vous rendez vous parfois dans les Pays Baltes pour participer à cette recherche ? Le faites-vous en France ? Par le biais de ce portrait, je raconterai plus globalement cette pierre, et ce pourquoi on se l'arrache. Peut-être pouvons-nous en parler au téléphone, que je vous explique ma démarche et la manière dont je pense mener mon projet à bien ? M. Geirnaert, l'idée étant de participer à un reportage télévisé que je réalise, pour la chaîne de télévision TF1, tout ce que nous pourrions échanger (par email ou téléphone), ne me servira qu'à préparer mon sujet. Et comment faire pour que vous puissiez, si vous le voulez bien, participer à mon reportage ? Ma démarche ne repose que sur le volontariat. Je souhaite raconter une belle histoire autour de l'ambre. Je vous laisse mon numéro de portable : xxx. Et, pour un aperçu de mon travail, mon site internet : xxx.
Cordialement, Monsieur xxx xxx, TV Reporter.

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur xxx.
Note aux journalistes et autres TV Reporters qui souhaitent avec instance des échanges (exclusivement) téléphoniques.
Je ne refuse JAMAIS de renseigner les protagonistes (et journalistes) qui travaillent à des sujets relatifs à l'ambre. Mais, je souhaite aussi rester propriétaire de mes informations et mes dossiers lesquels, avec mon carnet d'adresses, ne sont pas les mets d'un self-service libre d'accès... Certaines personnes qui exigent des renseignements refusent de laisser des traces écrites apparemment... Concernant les journalistes qui préparent leurs reportages, je connais très (trop) bien leurs méthodes. En juin 2002, date de parution de mon livre sur l'ambre, Mme Marie-Christine Pierre et son assistante Mme Isabelle Yaya-heck, journalistes pour l'émission Thalassa (France 3 de George Peyrnod) m'ont interviewé au téléphone pour une durée cumulée de 7 heures (en plusieurs fois) pour avoir tous les renseignements utiles sur l'ambre balte. Et au final, pour tout remerciement, lorsque l'émission est passée le 2 mai 2003, je n'apparaissais pas au générique ni dans les remerciements oraux... Les journalistes auraient-ils oublié de citer leurs sources ? Ne soyons pas dupes...
Les narrateurs (spécialistes de la narration) qui oublient (assez volontairement et de façon récurrente!!!) de citer leurs sources d'inspiration (voici UN AUTRE EXEMPLE) sont nombreux... Pour éviter les appropriations irrespectueuses, je priorise désormais les correspondances e-mail (en conservant copie des rédactions). Je ne réponds donc désormais JAMAIS par téléphone, d'autant que les e-mails permettent de donner des liens précis vers des ressources visuelles pour augmenter les propos. Vacciné par des journalistes irrespectueux, je refuse dorénavant de passer des heures au téléphone... Ceci dit, je préserve maintenant attentivement mes infos les plus intéressantes (et mes contacts) pour l'avenir. Avec la contribution volontaire de certains rédacteurs (enthousiastes) qui participent à l'animation du site Internet, je partage l'information (gratuite) à destination du public mais ce n'est pas pour brader nos efforts et cet investissement de travail à des journalistes ingrats qui ne voient que leur propre profit. Le site Internet Ambre.Jaune est ouvert aux contributeurs et nous pouvons tous échanger, (les uns avec les autres), comme nous le faisons depuis toujours jusque là, en confiance et en bonne entente (pour autant qu'il y ait des écrits)...
Cordialement, Eric G.



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 110

Communication Nature / Morvan.
Bonjour Monsieur Geirnaert, Suite à la visite de votre site Internet sur le Morvan, je souhaiterais moi aussi partir à la recherche d'espèces animales afin de m'émerveiller et d'enchanter d'autres personnes... J'aimerais quelques conseils afin d'être aux bons endroits au bon moment pour les lézards vert, les salamandres et les tritons... Je vous invite également à rejoindre notre communauté sur facebook (si vous avez un compte) via les deux espaces où beaucoup de personnes partagent leurs rencontres imagées (paysages et plantes en photo). "Le Morvan en ballades imagées" et "Photographies du haut Morvan".
Cordialement, Vincent Gautron.

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur Gautron.
Oui, les paysages du Morvan sont effectivement une source idéale de communication car l'animation naturaliste (par l'image) est surtout facilitée par la proximité concomitante d'unités paysagères très disparates... Dans le Morvan, en quelque mètres, vous pouvez passez d'une forêt dense, sombre et agréable à un lac ouvert parfois en bordure d'une tourbière déjà traversée par un ruisselet qui se termine en eaux vives qui mettent à jours de rares minéraux que l'on souhaite collectionner... Les biotopes enchevêtrés du Morvan (en patchwork) sont variés. Et, puisque les paysages sont "immobiles", sans grandes difficultés, il suffit d'attendre les bons éclairages pour restituer des atmosphères singulières alors profitables aux publications. Voici l'exemple d'une iconographie MORVAN pour la publication finalisée d'un roman. Communiquer sur les paysages est toujours récompensé dans le Morvan car les volumes sont là, accessibles à tous, sans contraintes... Le territoire du Morvan est formé par des cuvettes géologiques où chaque site constitue un mini monde où les visites sont toutes particulières... J'ai animé et présenté plusieurs expositions photographiques (réunies dans mon livre MORVAN) où je présente les éléments principaux du territoire. Bref, les paysages du Morvan sont une source d'inspiration inépuisable et il n'y a que l'embarra du choix pour présenter de belles images...
Maintenant, pour atteindre les espèces, le repérage au hasard n'est pas la bonne méthode. Si le paysage brut s'offre et s'impose au premier venu, l'espèce patrimoniale -plus ou moins cachée- se mérite. Si nous étions pragmatiques, pour localiser les espèces animales des biotopes humides (tritons, salamandres par exemple), il suffirait d'exploiter le concept du maillage vert et bleu qui devait être appliqué sur le territoire du Morvan. Le maillage vert et bleu (concept produit en pure théorie) devait permettre la libre circulation des espèces terrestres et dulcicoles sur un réseau sanctuaire plus ou moins protégé. L'idée utopique du contrôle de déplacement des espèces dans des coridors protégés est évidemment ruiné par le débardage forestier qui creuse des ornières, lesquelles, deviennent des flaques moribondes régulièrement corrompues par les passage des engins lourds.
Pour observer et localiser les espèces patrimoniales (faunes surtout et flores), il faut terminer la contemplation (extérieure et passive des paysages) et s'immerger vraiment au cœur des unités pour vivre, de l'intérieur, la naturalité des sites... Pour touver les tritons, les salamndres, il faut considérer le territoire comme un ilot refuge où certains indices permettent de mesurer la naturalité et la vitalité sanitaire des biotopes. J'ai publié, il y a dix ans déjà, un article sur le sujet. "Précieux insectes, indicateur de santé des biotopes" Nature & Progrès N°57 / Avril - Mai 2006 / Eric GEIRNAERT. Pour trouver les espèces rares, il faut décrypter la naturalité des sites. Depuis de mauvaises rencontres sur le terrain, je refuse de donner des précisions pour localiser les espèces prestigieuses comme le lézard vert et la salamandre. Ces espèces patrimoniales menacées régressent et elles sont encore ramassées par quelques irrespectueux qui font élevages et commerces de tout. Monsieur, je ne sais pas quel âge vous avez, mais, les "éco-naturalistes" de l'ancienne génération considère beaucoup la nature comme un grand self-service où chaque sujet rencontré est une ressource... Les collectionneurs d'insectes sous cadre, des myrmécologues et quelques herpétologues ne résistent pas au prélèvement d'espèces rares (pour leurs séances photographiques finalisées en publications)... Monsieur, que souhaitez-vous savoir sur le lézard vert et/ou la salamandre ? Pour observer ces espèces sensibles, il faut éviter les destructions forestières (malheureusement nombreuses)... Et, si vous êtes réellement passionné par le sujet, le plus simple consistera au final à construire un biotope sanctuaire qui accueillera naturellement, sans intervention, les visiteurs délogés par l'incurie des hommes. Si la passion vous anime, je vous conseille de transformer par exemple une sapinière à l'abandon en terrain luxuriant (100 % fermé) qui vous offrira les contemplations intimes les plus intéressantes... Sinon, attention les inventaires photographiques patrimoniaux donnent parfois l'illusion que les séries sont biens représentées (dans le temps et l'espace), mais il faut compter avec l'illusion des technologies modernes où les photographies numériques accessibles à tous sont surtout centralisées sur des forums. L'illusion est aussi donnée par le nombre des photographes en herbe qui orientent l'information sans même s'en rendre compte. Un exemple : dans le Morvan la situation des espèces est préoccupantes par des épizooties qui déciment les insectes et produisent des papillons monstres. Afficher sa passion des espèces animales du Morvan par le partage des images sur Facebook est une bonne chose. Mais, les pages que vous m'annoncez sur le réseau social sont des groupes fermés et je n'ai pas accès aux contenus... Je ne peux alors pas mesurer la vitalité de la communauté. Mais, Monsieur, peut-être pourriez-vous poster mon message qui n'a aucune visée commerciale pour vendre quoi que ce soit. Qu'en pensez-vous ? Souhaitez-vous des collaborations gratuites pour communiquer sur le Morvan ? Des sites web gratuits ou des co-publications ? Ma spécialisation concerne surtout les images d'insectes du Morvan que je publie dans des livres et des articles.
Cordialement Eric G.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 109

Communication exposition Nature / Morvan.
Bonsoir monsieur, nous sommes une petite équipe installée à xxx dans le Morvan et nous souhaitons préparer une exposition dans nos locaux à xxx. Le projet de départ a été modifié et a pris appui sur une exposition nomade (clef en main) fournie par le Parc Régional du Morvan. Je prends contact avec vous en vue d'envisager une exposition en 2017. L'exposition aura comme thème "la faune dans le Morvan" avec la cible que sont les batraciens. Dans la commune xxx, nous sommes un relais lecture, à partir de janvier 2017 nous allons intégrer la communauté de communes du Grand Autunois. L'aspect communication avec les partenaires locaux va être abordé avec la coordinatrice Mme xxx. Cette dernière a déjà eu communication de l'idée et il m'est demandé d'établir une projection du coût prévisionnel de l'exposition pour la fin d'année. L'idée est de démarrer l'exposition lors de la fête du village en juillet dans la salle des fêtes et de la poursuivre ultérieurement dans notre relais lecture. J'aurai voulu vous proposer de vous faire visiter les lieux soit en fin d'après midi, soit un samedi. Si cela n'est pas possible, j'essaierai de prendre des photos "explicites" des salles. Je ne doute pas que mon message est incomplet et reste à votre disposition pour tout complément d'informations nécessaire. J'espère aussi que vous êtes d'accord de nous apporter votre aide. Cordialement, Silvie P.

Réponse Eric G. : Bonjour Madame. Que le parc régional propose ses expositions temporaires itinérantes et démultiplie les lieux d'expositions est une chose for-mi-da-ble !!! Plus les expositions naturalistes circulent, plus le public prendra la mesure énorme du potentiel naturel qu'est le magnifique Morvan. C'est très bien ! Concernant votre demande, combien d'images souhaitez-vous présenter ? Quelle surface souhaitez-vous couvrir (= surface en M2). Prenez-vous en charge des tirages photos ou souhaitez-vous une exposition clef en mains ? Comment assurez-vous la protection des œuvres, avez-vous une assurance ? Dans cette page web vous trouverez des sujets qui ont été utilisés pour conduire des animations Nature - Morvan.
Mon dernier sujet exploité du Morvan concerne les biotopes forestiers présentés en vidéo par des professeurs aux élèves des écoles. Pourquoi je vous dis cela ? Car c'est l'utilisation finale des travaux qui détermine le coût et surtout les formats technique des images... Madame xxx vous demande d'établir une projection du coût prévisionnel de l'exposition ? Tout dépend du format final, du volume et des contraintes techniques des différents supports... Me concernant, mes collaborations sont toutes gracieuses (gratuites depuis toujours) à la condition impérative qu'il y ait suffisamment de retour en communication pour animer des sujets sur mon réseau web. Je ne participe à des manifestations culturelles qu'à la condition impérative qu'il soit possible de préparer un compte rendu Internet. Regardez par exemple ma participation à l'exposition "Insecte - Ambre" au Musée d'Histoire Naturelle d'Autun avec des éditions associées. Le compte rendu Internet est un support fédérateur important. Madame, que souhaitez-vous ? Des images ordinaires extraites de ma photothèque Insectes Art-et Images ? Des travaux d'art ? Souhaitez-vous des articles rédigés ? Voulez-vous des sujets plutôt originaux, très singuliers qui accrochent un public sans texte associé ? Madame, je souhaite rester propriétaire de la communication de mes dossiers. Je ne désire pas que l'on me dise à retardement que la communication est récupérée et "ficelée" par des animateurs sous contrat avec des structures semi-commerciales.
Madame, Je peux vous préparer des infographies gratuites (dans les meilleurs délais) qui annoncent l'exposition où l'on présente quelques merveilles de la faune du Morvan... Pour rester propriétaire des sujets, mes infographies, seront signées et libre à vous de les utiliser (et de les éditer), de les diffuser en exposition... Qu'en pensez-vous ? Souhaitez-vous avoir une page Internet dédiée (gratuite) pour présenter et développer la communication en donnant toutes les informations utiles ?
Cordialement, Eric G.




Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 108

Communication exploration de l'ambre.
Monsieur Geirnaert bonjour, Après lecture de votre blog et la découverte passionnante de l'univers qui entoure l'Ambre, je souhaiterais, en totale amatrice que je suis, vous poser quelques questions. Férue de voyages, philosophie et art (je suis une jeune enseignante de dessin), je souhaiterais acquérir un petit morceau d'ambre à conserver précieusement. D'un naturel très curieux, je souhaiterais donner de moi même dans cette acquisition et non seulement par le biais d'un moyen financier comme je pourrais le faire aisément sur Internet et de vulgaires sites de reventes. Pour moi, l'ambre est symboliquement un rappel à la mémoire, aux arbres que j'affectionne et surtout, à l'électricité. Je souhaiterais sincèrement contacter quelqu'un qui pourrait si le temps , l'ouverture et l'amabilité lui permet, me présenter un après-midi son travail; me transmettre son goût de la recherche ; m'expliquer comment je pourrais "mériter" un morceau d'ambre (la taille important très peu). Je ne sais si vous en vendez, si tel est le cas je suis évidemment intéressée, mais j'aimerais véritablement apporter du sens à cette acquisition par ma compréhension de la chose. Je souhaiterais découvrir un micro-monde passionné et nourri comme le vôtre, malgré mon amateurisme, par curiosité et amour du Sens. Si vous sentez que ma demande fait écho auprès de vos valeurs et votre propre passion, je serais heureuse de pouvoir vous rencontrer et obtenir un petit morceau de cette formidable source mémorielle. Je vous souhaite une excellente semaine, Cécile Gautier.
infographie formation.

Réponse Eric G. : Bonjour Madame. Vous aimez l'ambre passionnément ! Vous n'êtes pas seule (humour). Nous partageons (à plusieurs) réellement, sincèrement, le même sens pluriel de la contemplation pour la gemme ! L'ambre (lorsqu'il est vrai, et c'est là quand même le problème, car les faux abondent) permet un voyage exploratoire extraordinaire. Vous souhaitez acheter un ambre. C'est entendu. Vous souhaitez donner du sens à votre démarche. Je vous laisse découvrir le site de LISA et je vous propose de correspondre avec madame Lisa Silve.
Cordialement, Eric G.



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 107

Communication infographie formation.
Bonjour Bonjour Monsieur, je suis xxx (C.V. Joint). Actuellement en formation à l'xxx d'Autun sur la plateforme xxx, dans le cadre de la validation de mon projet professionnel en Infographie Metteur en Page, je souhaite effectuer un stage non rémunéré, au sein de votre structure (ABC) sur une période de deux semaines du xxx au xxx. Passionnée par l'Infographie et curieuse, je serais ravie d'intégrer votre équipe ABC (Art Bien Communiquer) afin de mettre mes compétences et mes capacités en œuvre. Je serais heureuse de vous rencontrer pour vous expliquer de vive voix mes motivations. Je vous remercie de l'attention que porterez à ma demande et vous prie de croire, Monsieur, à mes respectueuses salutations.
L. de V. Tel xxx, email : xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 106

Communication Nature.
Bonjour, Je suis enseignante en SVT au collège xxx à Beaune. Dans le cadre de la réforme des collèges, le nouveau programme de SVT indique que l'on doit travailler en sixième sur "une exploitation raisonnée et l'utilisation de ressources naturelles" ainsi que "les impacts à prévoir et gérer". Aussi je me suis dit qu'il serait intéressant pour ces jeunes collégiens de découvrir l'exploitation du bois dans le Morvan. Je suis tombée par hasard sur vos travaux et votre site Morvan et je le trouve extraordinaire. Je souhaiterai utiliser quelques-unes de vos photographies. Seriez-vous d'accord pour me laisser utiliser vos images en classe mais aussi sur mon site et ma chaine youtube (non monétisés bien sûr, chaine xxx, site web xxx) ? Si oui, vous serait-il possible de m'envoyer des photos vierges des légendes ? En effet, vous avez réalisé des montages qui risquent de ne pas bien ressortir en photocopies ou alors qui seraient dur à interpréter pour des élèves de 11 ans pour leur contenu technique, ou encore qui ne laisse pas la possibilité aux élèves de donner un avis en raison des commentaires déjà écrits. Je souhaite les faire réfléchir sur cette culture soit disant "raisonnée". Ainsi le montage "Le sapin de Noel du Morvan" que j'ai mis en pièce jointe me plait beaucoup mais si vous pouviez me le donner sans le texte cela serait parfait !!! Je vais aussi les faire réfléchir à l'impact sur la faune et le sol. Il me faudrait des photos simples, parlantes comme toutes celles que vous présentez... Voilà, je pense qu'avant de faire réfléchir les gamins sur ce qui se passe en forêt amazonienne il faut déjà leur faire rendre compte qu'on ne fait pas les choses correctement chez nous, et que ce n'est qu'une fois qu'ils en auront pris conscience qu'ils comprendront les enjeux internationaux de protection de l'environnement. Je vous remercie pour votre attention et j'espère pouvoir compter sur votre participation.
Bien sincèrement, Madame S.R.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 105

Communication Sport.
Bonjour Eric. Je voudrais vous dire tout d'abord que je suis un grand fan de vos œuvres d'art. Je suis un admirateur contemplatif sans limite de vos réalisations javelot. Je m'appelle Luc j'ai 20 ans et je pratique ce sport au summum de ce que l'on peut faire. Je démare actuellement une chaîne de production vidéo sur YouTube et anime une communauté sur Facebook. Notre enseigne Throwshub.co.uk ne présente que du javelot, principalement des vidéos mais je suis également rédacteur pour Throwholics.com. Tout cela pour vous dire que nous baignons TOUS totalement, complètement dans la sphère Javelot. Je vous écris parce que je me demandais si vous seriez en mesure de nous produire des fonds graphiques pour nos canaux de diffusions Youtube, Throwshub, sites web personnels (et plus) pour communiquer sur notre discipline? Les images ne se limitent pas aux wallpaper et fonds d'écrans. Et toute la communication est importante. Je serais infiniment heureux si nous pouvions parvenir à un accord (qui vous conviendrait). Je vous laisse libre à 100% d'utiliser votre créativité débridée et enthousiaste dans n'importe quel art. Monsieur, s'il vous plaît, n'hésitez pas à m'envoyer un retour, ce serait génial. Luke Angell (LukeJav).


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 104

Communication Nature, Conférence - Exposition Ambre / Insectes.
Bonjour Monsieur Geirnaert. Le xxx de l'Oise est une association basée à Pont-Sainte Maxence qui s'intéresse aux insectes. Nous aimerions proposer un poster pour une exposition début mai (dans l'insectarium xxx) avec une présentation ambre/copal de l'Oise avec des photographies présentant des inclusions fossiles d'insectes. Serait-il possible d'avoir quelques images (fichier électronique) de votre collection? Nous mentionnerions bien entendu votre copyright. Par ailleurs nous serions très intéressés de pouvoir proposer le sujet (ambre/copal) distinctions - spécificités pour l'une de nos réunions trimestrielles. Seriez-vous partant pour nous donner une telle conférence sur le sujet ? Vous en remerciant par avance, Bien sincèrement.
R. M. Président de xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 103

Communication Nature - Oiseaux - Morvan.
Bonjour, En consultant le net, j'ai découvert votre site ABC : Art Bien Communiquer où vous présentez vos travaux et particulièrement ceux consacrés à la nature. Et, vous notez que "les biotopes du Morvan, se complètent d'une section consacrée aux oiseaux... Les images sont disponibles gratuitement pour des publications, pour des infographies réalisées à la demande...". J'aurai voulu savoir s'il était possible que vous me mettiez à disposition vos photos d'oiseaux et éventuellement, si vous aviez de batraciens du Morvan (comme ces grenouilles blanches !) en vue d'une exposition durant cet été. J'espère que vous pourrez faire un accueil favorable à ma demande et me tient à votre disposition pour de plus amples renseignements si besoin.
Cordialement, Marie-Hélène Moncharmont.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 102

Communication Animation Décoration Ambre.
Bonjour, Je suis tombé sur votre site Internet lors de mes recherches concernant les ambres. Ma société xxxx, site web xxx, qui œuvre dans l'évènementiel, l'animation et le culturel travaille actuellement sur un projet de décoration d'un théâtre où nous aurions besoin pour cet été 2016 de roches artificielles d'ambre comme celle-ci en grande quantité. Pourriez-vous nous fournir ? En commercialisez-vous ? Sinon, savez-vous où je peux en obtenir ? J'aurai souhaité une centaine d'échantillons (assez grands, environ de 10 - 15 cm) pour une décoration magistrale extérieure qui sera installée pour plusieurs mois sur le site xxx (situé en Belgique). Le projet est un parcours d'animations lumières permanentes en plein air, dans le vieux château xxx de Belgique daté du XVIe siècle qui devrait rester en place pendant cinq ans. Les "ambres" seront donc exposés aux lumières fortes incidentes. Et, toute la problématique est d'étudier l'altération au temps des matières. Nous avons eu quelques matières cassantes assez odorantes qui, malheureusement, ne conviennent pas (ni pour le collage ni pour le perçage). Pourriez-vous nous conseiller ? Les échantillons devraient être fixés contre des murs et des supports fixes (tiges sous des éclairages). Nous sommes impatients de lire vos conseils en profitant de votre expertise visible dans vos œuvres avec ces ambres merveilleux tels qu'ils sont présentés sur votre site Internet. Monsieur, votre expertise dans les gemmes artificielles serait très appréciée.
Petrune Salim - New Mice Lighting Design.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 101

Communication Conseil en Image - Affiche - Nature. Site web xxx et contact xxx@xxx)
Salut, j'ai examiné vos nombreux travaux Morvan et la présentation des insectes. Pourriez-vous me donner votre avis d'expert sur ce projet de nouvelle affiche pour notre parc animalier? Corrections, améliorations? Merci. D. L.

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur. Merci de voir en moi cet "expert" en conseils... J'essaie d'appliquer la collaboration gracieuse en donnant mes avis que si et seulement si ils me rapportent un peu plus qu'un "merci" électronique. Souhaitez-vous une collaboration gratuite ?...
Cordialement, Eric G.



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 100

Communication Sciences de la Vie - Biologie - Environnement (Site web étudiants_xxx_univ_poitiers et contact xxx@univ_poitiers_xxx)
Bonjour Monsieur, Dans le cadre d'une unité d'enseignement (UE) de l'université de Poitiers j'aimerais avoir l'autorisation d'utiliser une image qui ce trouve sur votre site internet. Cette image est celle d'un trichoptère observé dans son comportement étrange. Les parcours décrits dans les diplômes de l'Université de Poitiers comprennent des unités d'enseignement obligatoires et d'autre libres lesquelles sont choisies par l'étudiant parmi une liste de propositions. L'UE en question vise à nous apprendre pour ce semestre à utiliser des références et à citer des auteurs de manière réglementaire et légale (pour communiquer) et la démarche sera ici de présenter un métier ou un secteur d'activité qui nous convient.
Merci. Veuillez agrée Monsieur, mes salutations distinguées. Valentin Cognard.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 99

Communication Expo Ambre - Livre au Amber regional Museum Kaliningrad.
Nous sommes très impressionnés de vos nombreuses matières ambre présentées sur votre site Web. Nous sommes intéressés par les images de votre dossier qui présente la crise de l'ambre balte. Nous aimerions aussi récupérer les images concernant le dossier de l'industrie côtière de l'ambre balte. Nous tenons à vous demander comment nous pourrions obtenir ces images pour notre publication dans notre livre "Amber Manufakture in Koenigsberg", à paraitre l'année prochaine. Bien sûr, on pointera la source de vos images. Le deuxième sujet concerne cette fois les images sur votre page d'accueil dans la rubrique : "ambres ethniques, régionaux et tribaux ambres dans le monde entier". Le Mag-Amp relatif au Maroc, Tibet , Afrique, ambres berbères et toutes ces variations régionales des ambres. Nous aimerions publier ces images pour notre livre aussi. Nous aimerions beaucoup une collaboration avec vous. Notre ouvrage publié en interne sera uniquement en langue russe. Il s'agit d'une édition non commerciale (non destiné à la vente), uniquement pour les bibliothèques et les musées, car elle est financée d'Etat de la Fédération de Russie. Evidemment nous vous enverrons une copie du livre lorsque nous aurons terminé l'édition. Nous sommes très intéressés pour les photographies et vos dossiers. Nous indiquerons que vous êtes notre partenaire et notre source iconographique.
Nous serons heureux d'entendre vos propos.
Cordialement, Victoria Rescikowa.
Amber regional Museum Kaliningrad.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 98

Communication Expo ambre à Baume. (Maison de xxx et du Patrimoine Baume. Site web xxx et contact xxx@xxx)
Bonjour, Responsable d'un musée intercommunal, je serai intéressée pour réaliser une exposition sur l'ambre, pouvez- vous me contacter pour envisager une collaboration ? Cette semaine, non disponible, xx/xx/xx le matin et xx l'après-midi.
Je suis en effet intéressée par le sujet de l'ambre au niveau archéologie (routes et acheminements, utilisation…) et paléontologie (gisements, échelle des temps correspondant, particularités, …) prioritairement et en touches + subtiles histoire de l'art (cabinets de curiosités…) / mythologie si matière. J'imaginai une douzaine de panneaux (0,80 x 1,20 en kakémonos). Ma collaboratrice se charge de l'infographie et de tous les supports connexes ainsi que de la communication, nous gérons cela à chaque exposition. Votre contribution est celle du spécialiste qui fournit la matière (textes, explications, photos, légendes, chronologie, croquis et pièces d'exposition...) qui pourrait également donner une conférence, être présent au vernissage par exemple pour commenter les pièces exposées ou autres… Notre public, beaucoup de géologues, mais également des associations et des scolaires tous niveaux pour lesquels nous adaptons la médiation. Vidéo si vous avez des films courts pourquoi pas. Voici les grandes caractéristiques souhaitées. Je suis ouverte aux suggestions car c'est vous qui connaissez le sujet. Une mise en place pour fin janvier est-ce possible ou trop court ? J'ai également besoin suite à cela d'avoir une estimation financière afin d'ajuster mes demandes.
Nous sommes un musée de territoire (9 communes) axé sur la géologie, l'archéologie et le patrimoine culturel et naturel en général. Vous pouvez consulter notre site, onglet expositions itinérantes, ce qui vous permettra peut-être de mieux appréhender notre demande.
Cordialement, Corine MIRONNEAU.

Réponse Eric G. : Bonjour Madame. Une collaboration Ambre / Expo / Animation... Pourquoi pas.
"- Une mise en place pour fin janvier est-ce possible ou trop court ?"
Non, les délais peuvent être tenus. Etant donné que toute la matière est déjà finalisée au format numérique sur mon CD-rom AMBRE, le temps de préparation (quelques heures) est alors simplement celui du choix des sujets...
"- J'ai également besoin suite à cela d'avoir une estimation financière."
Toutes mes collaborations sont depuis toujours gracieuses. Pour éviter les animations qui deviennent "rentables", (ventes d'échantillons, dédicaces de livres, pub faites à des enseignes, etc...) toutes mes présentations sont toujours gratuites. Ceci dit, lorsque j'apporte les textes, les légendes, les croquis, je propose également les infographies. (C'est le moyen de rester propriétaire du contenu). Le travail infographie est déjà finalisé au format CD-rom. Evidemment on peut faire et défaire pour refaire... Lorsque les collaborations fonctionnent j'ajoute le logotype des sponsors selon les demandes et je module la scénographie selon les besoins des collaborateurs... Comme c'est dit sur mon site web dans cette page : toutes les infographies AMBRE sont réalisées gratuitement à la demande selon vos besoins.Si vous souhaitez un poster sur un thème particulier, si vous souhaitez obtenir une affiche ou des contenus pour une exposition, présentez nous votre sujet. Nous réalisons gratuitement -à partir d'inclusions authentiques- les affiches à la demande. Les réalisations des posters en très grand format (XXL) sont proposées en pages cachées.
"-Votre contribution est celle du spécialiste qui fournit la matière (explications, photos, chronologie, et pièces d'exposition….)"
Merci. Je vois, mais, je vais décliner votre offre.
"-Vous pouvez consulter notre site, onglet expositions itinérantes, ce qui vous permettra peut-être de mieux appréhender notre demande."
Justement, j'ai examiné attentivement votre site (expositions permanentes et itinérantes) pour chercher les précédents collaborateurs. Hormis un lien WEB planté (celui du peintre en décor xxx, lien qui renvois vers l'achat du nom de domaine disponible chez xxx), je ne vois pas vraiment la place donnée aux contributeurs collaborateurs... Concernant la mention des auteurs/contributeurs, les collaborations sont signalées dans le musée et cela n'apparait pas sur le site, VOUS DEVRIEZ NOTER CE POINT FONDAMENTAL... Pour les expositions itinérantes, réalisées évidemment en interne, elles n'ont aucune mention particulière sauf la bibliographie... Pour celles réalisées avec des partenaires, il y a tout juste ce panneau présent dans l'expo où le nom des partenaires majeurs et les copyrights sont signalés pour les photos et les dessins... MAIS, vu du web, on a le sentiment (gênant) que vous avez "aspiré" les contenus... C'est (sans doute?) complètement faux, mais, compte tenu de cette "notion" TRES PROBLEMATIQUE, j'ai peur de vous donner gracieusement beaucoup de mon travail original pour un "faible" retour médiatique. Je vais donc décliner votre offre. Sinon, madame, je vous conseille de louer des expositions. Vos confrères du Musée xxx ont déjà réalisé cette expo (sur le même sujet!) et vous pourrez alors faire vos communiqués de presse en interne... Mon mode de fonctionnement est différent: je donne gracieusement TOUTE la matière, à la condition impérative de participer un peu (et dans la limite de mes compétences) à la communication et aux infographies (qui peuvent évidemment êtres modulées selon la scénographie envisagée). Madame, si vous le souhaitez, je peux compléter éventuellement vos apports par des pièces personnelles (finalisées et totalement gratuites) moyen technique de présenter alors votre exposition sur mon site web Ambre.jaune...
Madame, vous ne m'avez pas parlé de la durée de l'exposition et de la protection des pièces (fragiles) d'ambre... Je reste néanmoins attentif à vos courriers. Cordialement, Eric GEIRNAERT. http://ambre.jaune.free.fr/


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 97

Communication Sport.
Bonjour, Actuellement élèves de première S nos avons un TPE à effectuer et nous sommes sur le sujet du lancer javelot. Nous cherchons un contact pour établir une interview (une communication sur le sujet) c'est donc pour cela que l'on prend contact avec vous.
Merci d'avance. Cordialement des élèves du lycée Paul robert au lilas.
Contact par mail xxx, par téléphone 06xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 96

Communication Chasse - Biodiversité et Nature.
Bonjour, bravo pour cet article consacré au chevreuil. Ce sujet très intéressant sera dans la prochaine newsletter interne.
Bien amicalement. JP PERONNET. Secrétaire général.
CONVENTION VIE ET NATURE. Mouvement d'Ecologie Ethique et Radicale pour le Respect des Etres Vivants et des Equilibres Naturels.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 95

Communication Chasse - Biodiversité et Nature.
Monsieur Geirnaert, J'ai vraiment apprécié votre article sur le chevreuil du Morvan, le ton employé et surtout l'argumentaire qui repose sur une analyse du discours et la prise en compte multifactorielle de la situation et de l'état de la forêt Morvandelle. Concernant la question de la présence du chevreuil, présence sans doute très ancienne dans le Morvan, les effectifs rapportés par mes confrères ne semblent pas indiquer des effectifs "envahissants" nouveaux ou des comportements particuliers neufs. D'ailleurs auriez-vous connaissance d'études de recensement et d'évolution des effectifs en Morvan? Le lynx aurait sa place dans certaines parties du massif, savez-vous si des projets d'implantation ont été envisagés? Monsieur Geirnaert, n'hésitez pas à poursuivre vos études, à nous faire part de vos précieuses observations et analyses. De notre côté après le sanglier et le renard, une fiche cervidés est en préparation, elle devrait voir le jour en début d'année prochaine. Enfin, je me permets de vous dire que le RAC a besoin de personnes comme vous, engagées, ayant des connaissances et un sens actif de la communication qui repose sur une force argumentaire. N'hésitez donc pas à me contacter si vous avez la possibilité de rejoindre notre équipe.
Bien cordialement, François Darlot. Rassemblement pour l'Abolition de la Chasse.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 94

Communication Chasse - Biodiversité et Nature.
Bonjour Monsieur Geirnaert, Merci pour votre dossier sur le rapport chevreuil / chasse - sapin de Noël. Ce sujet éducatif, argumenté et clair nous a permis de vous connaître à travers les divers sites et publications, dont le moins qu'on puisse dire, est qu'ils révèlent une passion hors du commun pour la nature et ses créatures. Félicitations ! Dans votre dossier, vous posez les bonnes remarques et vous expliquez l'essentiel. L'équilibre de la nature (dénaturée) tend toujours à se refaire sous des inflexions qui nous échappent surtout là où nous pratiquons l'exagération. La monoculture (y compris celle de "sapins de Noël") est un déséquilibre biotique que nous devrions éviter, mais que nous retrouvons malheureusement un peu partout dès que nous conceptualisons des méthodes souhaitées rentables. Avec le temps, les moyens qu'il faut déployer pour maintenir les situations aux normes acceptables (rentables) deviennent incohérents, démesurés, au point que les exploitants finissent par constater les dégâts qu'ils ont eux-mêmes engendrés. Les engrais d'un côté, puis, effectivement les désherbants pour les monocultures... Cette méthode est comparable à celle qui consiste à prendre les excitants le matin puis les somnifères le soir... La bonne santé (humaine) n'y résiste pas. Il ne faudrait évidemment pas tuer ces chevreuils, mais l'expérience (et les dossiers brulant de l'actualité) nous démontrent que la chasse n'est qu'une des actions délétères menées pour maintenir la nature dans le DIT déséquilibre (artificiel) qui permet aux exploitants de prolonger leur commerce... Le monde est pressé comme un citron. Je jus est celui du sang craché par les espèces sacrifiées.
Alliance neuchâteloise anti-chasse, Rosita et Jean-Frédéric Malcotti.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 93

Communication Gemmologie, Expertises - Investissements.
Bonjour, Caméraman et photographe professionnel, passionné d'ambre (amateur) je vais visiter le mois prochain une mine importante d'Ambre à EL VALE en République Dominicaine pour y effectuer un reportage photo et vidéo. Je suis un membre actif de la société xxx (Los Angeles) ayant pour filiale xxx International Jewelry. Que pensez-vous des investissements actuels de xxx dans l'ambre dominicain via les fonds d'investissements ? Les premiers placements faits indexés sur l'ambre et le GEMCOIN (la monnaie virtulle du web) nous donnent plus de 30% par mois.
Nous attendons une livraison d'ambre (valeur 10 000$).
Monsieur Geirnaert, pourriez-vous l'expertiser pour connaitre sa valeur vénale réelle ? Quel est le cout de cette expertise ?
D'avance merci. Jean-Paul xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 92

Communication Thème de l'eau dans le paysage en Bourgogne.
Bonjour, nous avons pour l'été 2015, un projet culturel autour de la thématique de l'eau. Nous avons trouvé sur internet des photos que vous avez réalisées sur le Thème de l'eau dans le paysage en Bourgogne. Cela nous intéresse à double titre puisque nous travaillons sur ce thème mais également parce que notre ville est située en Saône et Loire. Serait-il possible d'envisager une exposition photographique sur ce thème dans notre ville sur l'été 2015 avec une intervention de votre part sous forme de conférence ou échange ? Et quel en serait le coût. Dans l'attente de votre réponse, Bien cordialement.
Pascale Muscat. Service Culturel de la ville de Bourbon-Lancy. (Médiathèque Perrault).


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 91

Communication Insectes et Inventaire de Biodiversité.
Bonjour Monsieur Geirnaert. Je viens de trouver dans mon jardin situé au xxx Saint-Sébastien-sur-Loire (44) un criquet violet. Je n'ai malheureusement pas eu le réflexe de le photographier mais il ressemble beaucoup à ceux trouvés en photo sur internet et sur votre site. J'ai lu qu'il avait déjà été vu en basse montagne, mais ici, je suis en bord de Loire... En espérant que vous puissiez trouver d'où vient cette coloration étrange. Cordialement, Laurence xxx
 
Réponse Eric G. :
Bonjour. Repérés dès 2005, les criquets "mutés" aux morphes colorés étranges -bleus, roses, violets- observés initialement à 600 - 700 mètres d'altitude sont désormais plus fréquents et apparaissent maintenant plus bas dans les plaines. Le stress environnemental, la pollution, le dérèglement des chaînes trophiques semble être corrélé à la fréquence d'apparition élevé des criquets aux pigments "déréglés". Ce constat des couleurs anormales est transposable aux grenouilles (qui deviennent bleues et blanches) pour des défauts pigmentaires. Ces anomalies de couleurs chez les espèces patrimoniales sont des alertes biotiques de paysages bouleversés...
Cordialement, Eric G.



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 90

Communication Ambre Rélaisation d'un film d'Art.
Cher Monsieur Eric Geirnaert, Je me permets de vous contacter au sujet d'un projet magnifique qui pourra j'espère grandement vous intéresser. Nous sommes actuellement en préparation d'un film d'art intitulé "Amber" réalisé par l'artiste xxx d'une durée de 15 minutes environs que nous envisageons de tourner les 23, 24 et 25 juillet 2014 à Paris. De renommée internationale, xxx est un des artistes les plus passionnants de sa génération. Il a notamment présente plus de 20 ans de son travail lors de son exposition rétrospective au Centre Pompidou à Paris à l'automne dernier, actuellement présentée au Musée Ludwig, sa rétrospective se tiendra au musée d'art contemporain de Los Angeles, à l'automne prochain. Je vous invite à découvrir son travail en cliquant sur le lien suivant : http://xxx.
Monsieur xxx veut réaliser une œuvre à laquelle il songe depuis plusieurs années, dans la continuité de sa fascination pour le vivant et sa transformation: filmer au plus près des insectes à l'intérieur d'un ambre, figés pour l'éternité. Nous souhaitons filmer des ambres à inclusions et dans la mesure du possible à inclusions multiples. Nous sommes en particulier à la recherche de scènes de prédation ou de copulation. Monsieur xxx souhaite littéralement voyager dans l'ambre et pouvoir insuffler du mouvement, aussi nos prises de vues consisteront à l'association de différentes techniques, la prise de vue microscopique grâce au Microscope Hirox KH 8700 et des prises de vues macroscopiques avec des optiques cinéma et dans des conditions de studio.
Le travail de Monsieur xxx prend profondément racine dans la réalité aussi nous ne nous sommes jamais imaginés pouvoir filmer les inclusions de l'ambre comme on pourrait filmer un insecte en macroscopie classique. L'idée du film est celle d'un voyage poétique et immersif dans un monde figé dans l'éternité. Nous ne souhaitons pas nier la réalité intrinsèque de l'ambre (la problématique optique de cette matière multicouche) mais effectivement tenter de trouver des solutions qui nous permettent d'effectuer nos prises de vues dans les meilleurs conditions possibles.
Pour nous, ce serait une chance de pouvoir discuter de notre projet avec un véritable spécialiste de l'ambre qui pourrait nous conseiller sur les prises de vues. Je vous remercie par avance pour votre attention et je serais honorer d'avoir la chance de pouvoir en discuter avec vous.
Sincèrement, Madame xxx Directrice de production. Tel: xxx. Société xxx, site web xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 89

Communication Ambre Exposition au Musée.
Bonsoir Monsieur Geirnaert, En balade sur le web, j'ai visité votre site Internet tentaculaire consacré à l'ambre.
Merci pour ces beaux exposés sur l'origine des matières (l'ambre, sur votre site perso).
Je vous signale l'exposition sur les Iapodes au musée H. Prades à Lattes (34). Site web xxx. On y évoque cette légende car les vitrines d'exposition abritent de beaux objets (bijoux et décoration) dans cette matière fascinante. Vous trouverez ci-dessous les divers liens du musée archéologique de Lattes (Hérault -34-) qui est le lieu de l'exposition. Je ne suis pas organisatrice de l'événement. Et l'ambre n'est qu'une partie de cette manifestation qui constitue une exposition temporaire dans un lieu qui reçoit déjà des expositions permanentes liées aux campagnes de fouilles locales. C'est en visitant cette exposition, hier, que j'y ai découvert la richesse de la civilisation, mal connue, des Iapodes (qui vécut av J-C dans l'ancienne Yougoslavie et qui fut anéantie par les Romains). Ce peuple des Iapodes avait un haut niveau d'artisanat et de décor de parures (voir photos jointes). Notamment l'ambre...
En faisant des recherches supplémentaires j'ai découvert, sur votre site internet, la belle légende de Phaéton. Vous pouvez contacter directement le commissaire de l'exposition ou l'organisateur, via le mail, sur le site du musée.
Je vous félicite et vous renouvelle ma gratitude pour la qualité et la tenue de votre site internet, pour votre amabilité, votre disponibilité, ainsi que pour l'ensemble de vos travaux de recherches. L'ambre est, pour moi, plus qu'un bijou (agréable à porter) c'est un authentique symbole, un lien entre le temps et l'histoire, avec le mystère en plus... celui, non encore résolu, de la fameuse chambre éponyme.
Bien cordialement. Noëlle-L. M-G. Culture Art Patrimoine
Culture Art Patrimoine.
Blog International Culture, site xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 88

Communications Fêtes municipales d'été.
Bonjour Monsieur. J'ai visité le web et vu de belles présentations avec les vachettes. Organisez vous des taureaux piscine - (jeux d'eau avec vachettes) dans toute la France ? Si oui que proposez vous et à quel tarif. Sinon pourriez vous me communiquer les coordonnées d'organisateurs de ce genre d'animations. Je suis également intéressé par vos présentations (presse et web). Que vous faut-il pour communiquer autour de nos fêtes municipales ? Quels sont les délais. Merci d'avance. Dans l'attente. Cordialement. Madame xxx. Mairie de xxx. Tél. : 06xxx


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 87

Communications concernant les abeilles.
Bonjour. J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre analyse de la vie des abeilles de M. Maeterlinck et souhaiterai l'exposer (brièvement) pour donner une vision objective des (pensées) et "travaux" de l'auteur. Je vous remercie beaucoup pour votre proposition d'édition gratuite de posters qui intéresseront certainement mes amis auditeurs que je renverrai sur votre site s'ils le souhaitent. J'ai réuni un diaporama et un clip avec la récolte d'un essaim d'abeilles dans mon jardin qui j'espère, les sensibilisera au rapport de l'Homme et de la nature. Peut-être accepteriez-vous de m'envoyer quelques précisions sur les "erreurs" volontairement insérées dans votre analyse ? Merci en tout cas pour le commentaire qu'un scientifique ne peut qu'apprécier…
Dr. Claude Caussau. Apiculteur amateur.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 86

Communications concernant les insectes et les livres.
Bonjour, et merci pour vos travaux sur Maeterlinck et pour votre analyse du livre de l'auteur de l'esprit de la ruche. Je suis en cours de constitution d'une bibliographie sur l'abeille et sa représentation et j'aimerais citer votre étude, avec votre autorisation... Je voudrais aussi faire une étude du texte original de Réaumur, -que je consulte au centre de documentation à l'université de Caen-. J'ai le projet de faire la même chose que ce que vous avez magistralement fait avec les travaux d' A. E. Brehm : digitaliser un vieux livre magnifique, tout en l'indexant pour en permettre la lecture à tous sur le net. Si vous avez des conseils à me prodiguer (techniques, coûts) je serais très heureux de bénéficier de votre expérience.
Bien cordialement à vous. Henri Roussel.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 85

Communications concernant la filière bois.
Bonjour, je suis xxx. Je travaille dans la filière bois. J'ai examiné vos nombreux travaux, vos superbes publications notamment celles sur la forêt. J'ai un projet de communication pour valoriser l'image générale de la filière bois. Je m'autorise cette correspondance. Pour avoir une meilleure perception de notre projet, je vous renvois vers notre site internet xxx. Je vous avoue que nos partenaires ne sont que trois autres établissements forestiers de xxx et de xxx. Aucun de nous (collaborateurs/partenaires) n'a pour objectif de "faire de l'argent". Nous souhaitons participer à un travail conceptuel de valorisation des métiers forestiers afin bien entendu de dynamiser la formation forestière qui est vacillante en France.
Effectivement, nos idées peuvent être délimitées par des convictions professionnelles improductives et donc par un manque de clairvoyance globale. Les idées, suggestions peuvent bien venir du ciel, du bon dieu (pour autant qu'il existe), du sud ou du nord, voire d'un sanglier ou d'un champignon si seulement on pouvait comprendre leur langage… La filière forestière a-t-elle besoin et devra-t-on s'accompagner d'un gourou moderne pour espérer réussir dans notre démarche? Je suis un ancien formateur forestier qui essaie d'œuvrer dans ce sens d'une valorisation réelle de l'image des métiers du bois. Ma méthodologie de travail m'a conduit à faire le tour d'inventaire des supports existants (le web évidemment) afin d'évaluer leur pertinence et leur efficacité probable par rapport à notre conception (et conduite de projet). Aucun de nos partenaires, il me semble en tous les cas, ne souhaite s'approprier quoi que ce soit. Nous travaillons simplement dans le cadre d'une réflexion collective. Nous avons pour objectif (utopique?) de modifier, bonifier l'image des acteurs forestiers auprès du grand public, valorisant peut-être le secteur à long terme. Je n'ai aucune ambition mercantile. Mon moteur est la satisfaction morale de pouvoir contribuer à faire avancer une problématique commune. Loin d'un travail quelconque de développement (sans même révéler le contenu de vos articles publiés) pourriez vous m'aider dans mon souhait d'améliorer l'image du secteur bois? Tout cela m'amène à vous dire que nous espérons échanger sur la pertinence des idées pour valoriser l'image des forestiers. Monsieur, nous ne souhaitons pas que vous conduisiez la réflexion à notre place, mais simplement (et c'est peut-être beaucoup) d'avoir un écho de vos expériences sur le sujet. Nous sommes ouverts aux échanges sur la valorisation des métiers forestiers avec ou sans "copyright". Merci de votre attention.

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur... Vous posez la problématique d'une campagne de communication sur la table... Réunis à plusieurs, quels moyens (efficaces) peut-on prendre pour valoriser la gestion forestière qui a mauvaise réputation ? Primo, l'idée serait déjà d'arrêter le saccage des forêts patrimoniales. La meilleure campagne de communication est forcément celle qui se concrétise par des pratiques respectueuses de la nature. Or, dans les faits, les pratiques forestières sont surtout mortifères. Vous souhaitez améliorer l'image des sylviculteurs ? J'espère que vous ne me demandez pas de participer à une propagande lobbyistes mensongère. Secondo, que faut-il faire alors pour valoriser le secteur ? Quelles sont les méthodes, que faut-il dire, sous quelles formes, pour quels effets attendus ? Comment changer l'image auprès du public qui n'est pas ou plus fédératrice ? La dernière tentative dans ce sens est de proposer un film... Pour tenter des approches, il faut parfois sortir -un peu- de la filière. Trop impliqué, on devient assez aveugle... Prenons l'exemple du sport. Pour des raisons variées, une discipline peut donner ses images assez "négatives". Evitons les digressions. Peut-on relever le défit et de (RE)donner vite et fort une belle image au sport, lorsque celui-ci décline ? Comment fédérer tant d'individus hétéroclites, des réfractaires, des individualistes, des indifférents et même des tricheurs qui transgressent les règles ? Sport et forêt même combat ! Le sport, c'est un peu comme une forêt. C'est une "ressource" vivante (sur pied) qui évolue, qui est traversée par de nombreux sujets, dans plusieurs pays, une chose tenue par des financeurs.
La forêt écologique ou rentable a ses réfractaires, il y a des individualités, il existe des spécificités, il faut prendre en compte les contraintes locales, etc... Comment communiquer pour changer les perceptions des publics ? Comment améliorer UNE image centrale dans ce monde TRES hétéroclite fait d'horizons si différents ? Ici la communication négative pour une ressource saccagée, et là une présentation valorisante pour un espace observé sous un autre angle... J'ai déjà proposé mes services à quelques collaborateurs (assez "joueurs") en expliquant que l'amélioration du secteur était envisageable, j'ai alors donné des méthodes (sans écho) que j'ai alors transposé au sport (avec succès, voir cet exemple ici).
Peut-on mettre en place le procédé d'une "com efficace" au secteur de la forêt ? Oui, puisque la méthode appliquée au sport fonctionne. Alors, que faire comment ? Avec qui, à quel moment, à quelle fréquence, sur quel calendrier ? En apportant quel message ? Pourquoi concernant la sylviculture, les démarches collaboratives échouent-elles si souvent ? Les réponses à ces questions simples ne sont pas celles de quelques consultants que vous appelez "gourous" ! Et, dernier point, Monsieur, je ne partage pas votre conception que les idées tomberaient du ciel comme par magie... Monsieur, soyez moins fataliste, moins résigné et inventez vos solutions (innovantes). Evitez, si c'est possible, ces partenaires (financiers), qui forcément vous imposeront leurs conduites. Ne confondez pas collaborations, mécénats et sponsors. Monsieur, je suis à votre disposition pour intégrer votre équipe dans la limite de mes disponibilités. Je souhaite rester propriétaire de mes idées et de mes méthodes que je partage volontiers dans de vraies collaborations autres que celle des simples interviews. Pour finir, notez que communiquer n'est pas sans risque.
Donnons cet exemple du saccage en règle de la maison du Parc du Morvan.
Dans le Morvan, communiquer, prendre position, expliquer une situation environnementale, dire les choses (ni plus ni moins), n'est pas forcément facile (et/ou dénué d'implications et de responsabilités). Prenons simplement l'exemple du 18 septembre 2013 à Saint Brisson où toute l'équipe de la maison du parc régional naturel (PNR) du Morvan a été "assiégée" (cela ressemblait à une guerre médiévale) par quelques 150 agriculteurs venus avec 40 tracteurs ! Agressions, dégradations tout azimuts... Déversent de lisier, de fumier, tas de pneus brûlés. Saccages des clôtures, destruction du poulailler, entrelacs de barbelés laissés dans le pré des vaches et quelques tentatives de destruction des arbres centenaires... Qui a raison, qui a tord ? Peu importe, là n'est pas le propos. Mais tout ceci pour dire que communiquer (même avec des partenaire dits "volontaires") n'est pas sans effets. Le moins que l'on puisse dire c'est que le PNR (lieu des discussions et des expérimentations avec ou sans conciliations réelles) n'a pas forcément réussi la synergie d'une quiétude qui se partage dans un développement durable... Communiquer est une chose,... la réalité de terrain en est une autre.
Monsieur, selon vos propos, les métiers forestiers (qui vivent à côtés de ceux de la communication) ont mauvaise presse ?
Communiquer suppose de bien connaitre le fond et la forme...
L'ABC, l'enseigne "Art Bien Communiquer" est là, sans prétention, à votre disposition pour vous aider dans vos travaux...
Cordialement, Eric G.



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 84
Réalisations d'infographies et collaborations - publications.
Bonjour Eric, Tout d'abord félicitations pour votre site Javelin-Art, vos montages sont absolument magnifiques ! Votre passion pour le javelot est communicative, j'ai adoré me plonger dans les explications des concours et vos précisions (techniques) comme pour Londres 2012 contre les médias et contre l'article de la FFA sur Kershorn Walcott par exemple. Le javelot est l'une des disciplines les plus spectaculaires, je me rappelle avoir été vraiment impressionné lorsque j'ai assisté pour la première fois à un meeting Golden League, à Lausanne, dans le virage du lancer du javelot.
Je suis l'un des créateurs du site Internet xxx. Créé tout début 2012 (après une longue expérience de blogging avec mon frère jumeau auparavant), xxx commence à se faire connaître dans le monde de l'athlétisme par des articles originaux et de qualité. Nous sommes sept rédacteurs (avec des implications plus ou moins fortes liées au temps libre de chacun), principalement demi-fondeurs et sauteurs. Nous aimerions mettre en avant les lancers et préférons donner la parole à des spécialistes, plutôt que d'écrire trop d'approximations. Pourriez-vous nous aider à mettre en avant les lancers, et le javelot en particulier ? Ne serait-ce qu'en publiant certains de vos montages en promouvant votre site ou si le cœur vous en dit d'écrire des articles pour le site, réaliser des interviews ou autres. Nous laissons toute liberté à nos rédacteurs sur le thème et le contenu de leurs collaborations. Nous serions enchantés si vous pouviez apporter votre passion communicative du javelot et votre expertise à nos lecteurs. Sportivement, S.de L.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 83

Réalisations d'infographies et maquettage pour exposition.
Bonjour, je suis madame xxx chargée de communication dans la société xxx, site web www.bourgogne.xxx. Nous avons examiné vos présentations et communications pour des expositions, vos dessins et vos création graphiques d'entreprises (slogans et logos). Pourriez-vous nous donner une estimation de délai pour la création d'une exposition de cinq panneaux sur le thème des risques auditifs. Votre compétence en dessin serait appréciée. Dans le cadre de ses missions en prévention, notre service xxx renforce son action sur les risques de pertes auditives liées à l'âge, de dysfonctionnements, de presbyacousie… La thématique pour amener la communication se déroule en deux temps: - le dépistage (avec détection des sons dans les oreilles) et une sensibilisation par l'information sous forme d'exposition via les supports visuels. L'idée serait d'avoir cinq panneaux où le texte et les slogans seraient alors mis en valeur par rapport au nom de l'exposition. Nous souhaiterions des visuels au format 80cm (largeur) x 200cm (hauteur). Pourriez-vous composer une pré-affiche, un flyer en nous montrant comment les logotypes de notre société et ceux de nos partenaires pourraient être personnalisés ?
Cordialement, madame xxx chargée de communication, société xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 82

Exploitation d'images Morvan - Publications.
Le site du xxx du Morvan est opérateur de 11 sites Natura 2000, programme européen qui œuvre depuis longtemps pour la préservation des milieux naturels. Afin de mettre en avant cette démarche, le site du xxx souhaite réaliser cette année un poster, non informatif/scientifique, mais illustratif: une photo de paysage emblématique des milieux concernés par Natura 2000. Pour cela, nous avons choisi 4 thèmes: Une forêt movandelle feuillue, avec arbre mort ou non. Une prairie paratourbeuse. Une rivière. Une tourbière. J'ai vu que vous réalisiez des publications à partir de paysages du Morvan, (illustrations de romans par exemple). Auriez-vous, dans votre beau catalogue, ce type de photographie prise dans le Morvan? Pouvez-vous nous en proposer quelques unes afin que l'on puisse faire notre choix? En vous remerciant pour votre réponse, et, restant à votre disposition pour toutes questions.
Cordialement, Véronique Declaison. Chargée de mission. Site du xxx. http://xxx.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 81

Observations naturalistes et scientifiques - observation de terrain, entomologie.
Cher Eric, Je m'en veux un peu de ne pas avoir pris le temps de répondre à votre dernier mail de janvier ! Vos messages me laissent toujours très pensive et celui à propos de la vie macro des collemboles, de nuit, m'a passionnée !... mais c'était l'hiver et trop froid pour mener enquête !... Je le ferais sûrement cet été, juste par curiosité!... Votre observation des collemboles... Je n'avais jamais entendu parler de ces toutes petites bêtes dont on dit qu'ils étaient présents sur Terre avant les insectes... Monde fascinant... dont on sait si peu ! L'hiver est passé. Le printemps a été plus que pluvieux (pour vous aussi je suppose). J'entends dire que c'est normal, que c'est déjà arrivé il y a 10 ans, il y a 20 ans, mais personnellement ça me laisse perplexe. Première fois de ma vie que je ne mangerais pas de cerises sur les arbres... nostalgie de mon enfance... Pour les insectes ça a été vraiment dur (ou je fais de l'anthropomorphisme ???)... A part les cercopes qui se moquent de la pluie et les bourdons qui "ignorent" le froid, seulement des insectes transits de froids et incapables de s'enfuir. Aujourd'hui, journée d'été, ça fait du bien pour tout le monde ! J'espère que tout va bien pour vous et ceux que vous aimez. Je pense à vous souvent, je parle de vous chaque fois que j'en ai l'occasion, j'aime votre travail et votre réflexion sur le monde de la Nature. Juste quelques photos avec toute mon amitié.
A bientôt! Marie D.

Réponse Eric G. : Bonjour. Merci pour votre message. Non, sans anthropomorphisme, le temps est difficile pour bon nombre d'espèces. Premier sentiment général, je suis impressionné pas vos images où l'on voit le redémarrage des espèces (par temps chaud). La reconstruction des nids pour les guêpes, l'envol infructueux des cantharides, la prédation des fourmis, la recherche de nectar en urgence par les butineurs (bourdons abeilles). Et, évidemment les mouches qui recherchent le soleil, -Image 245-. La mouche (image 245) positionne ses ailes de façon oblique parfaite par dessus le bouton floral car la température est y est supérieure de 4-5 degrés. Evidemment, au cours de la journée, les choses vont évoluer, mais l'image devrait avoir été prise le matin vers 9 -10 heures. (Est ce bien cela ? La photo 245 a été prise au petit matin ?) La fleur est un point chaud dans la végétation haute. Je suis également admiratif de cette image superbe de l'essaim d'abeilles ! Les cercopes (le groupe de ces insectes) communiquent déjà de plus en plus haut dans les herbes, c'est habituel. Par la suite, ils communiqueront en envoyant des vibrations dans les fibres végétales creuses qui résonneront comme on peut le constater lorsque l'on donne des coups de marteau dans une canalisation de métal. Ces petits insectes dialoguent entre eux par l'acoustique des supports végétaux qu'ils perçoivent dans le casque creux par dessus leur tête. Ce point n'est jamais commenté dans les ouvrages. Le groupe de ces insectes est sensible aux vibrations fines du support. Les insectes perçoivent les ondes vibratoires qui résonnent dans leur corps (au niveau de structures parfois criblées). Cela ressemble à la capacité qu'ont les éléphants (toute comparaison tenue) qui perçoivent les infrasons qui arrivent du sol, et, passant par les pattes, sont analysées dans le front. Eléphants et cercopes écoutent de la même façon...
Autre point. Oui, une modification rapide, brutale du climat est VRAIMENT l'occasion (parfaite) de suivre les espèces dans leurs comportements intéressants. Après une période ininterrompue si froide et si longue (mai 2013 le mois de mai le plus froid depuis 1991, le plus pluvieux depuis 1984) les espèces veulent s'alimenter en urgence et le retour du soleil (si vif!) est l'occasion de suivre les araignées qui utilisent les UV du soleil pour chasser. Cachées dans les hautes herbes où installées au cœur de fleurs, plusieurs espèces d'araignées attirent les butineurs par des motifs attractifs ostentatoires qui fonctionnent évidemment dans des lumières invisibles que nous ne percevons pas. L'observation passionnante en lumière UV.
Eric G.




Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 80

Communications scientifiques - observation de terrain, vers de terre colorés par autofluorescence.
Bonjour, Monsieur. Un collaborateur (M. xxx) vient de m'envoyer un lien vers vos travaux concernant la couleur de quelques lombrics dans le parc du Morvan. C'est surtout intéressant, (surprenant) et les images sont expressives. Nous sommes une équipe pluridisciplinaire de plusieurs collaborateurs (dans quatre pays) et, installés à xxx, nous avons quelques matériels - dispositifs vous permettant d'approfondir votre étude. Nous avons le matériel xxx, basé au laboratoire xxx, et un xxx capable de mesurer le pic xxx des expériences xxx. Nous pouvons utiliser le MEB chez xxx. Pour débuter les protocoles, il serait utile de vérifier que xxx et savoir si xxx et également xxx. (Les mentions qui manquent et sont remplacées par des croix (x) évitent la publicité masquée et permettent aux équipes de poursuivre leurs travaux dans l'anonymat). Monsieur, j'espère que ces mises à disposition (qu'il faut estimer pour leur coût) vous seront utiles. Je joins une copie de ce message à mes collaborateurs privilégiés. Et, Monsieur, faites moi savoir si vous pourriez m'envoyer des échantillons et des espèces pour expertise.
Cordialement, J.D.C.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 79

Editions scientifiques - Cd Roms.
En cherchant sur la toile je suis tombé sur le site consacré aux Insectes, aux fourmis, aux publications, presse, etc. j'ai été impressionné autant par la qualité des images que par les quelques textes qui y sont publié et qui ne sont pas sans rappeler feu un de mes vieux professeur d'université à Toulouse. Il y est présenté des Cédéroms (celui-ci par exemple) qui pourraient m'intéresser aussi bien au niveau personnel que professionnel, (je suis enseignant et m'occupe des sciences au primaire). Je n'ai pas su trouver comment obtenir ces CD. Aussi je vous serais reconnaissant de me communiquer les conditions sous lesquelles il est possible de les obtenir. Je vous en remercie par avance. Cordialement. Bernard C.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 78

Communications scientifiques - une image / publication de livre.
Bonjour. J'entame un ouvrage scientifique sur les roches et les minéraux aux éditions xxx et dans ce cadre, je souhaiterais reproduire la photographie - vue d'artiste de la fourmi Martialis heureka. Est-ce possible, moyennant l'indication de l'adresse de votre site dans les crédits et un exemplaire dédicacé ? Si vous êtes d'accord, il me faudrait votre autorisation signée (voir doc joint), une courte notice sur la référence (l'échantillon, lieu de la découverte, etc.) et la photo en haute définition. Un grand merci pour votre collaboration! Cordialement, Martial C.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 77

Communications scientifiques - observation de terrain, vers de terre bioluminescents.
Bonjour Monsieur Geirnaert. Etonnant, très intéressant, passionnant en effet. Merci pour ce transfert et cette information concernant la bioluminescence des vers. Bravo pour vos photographies ! pour moi, édifiantes !
Bravo pour ces lombrics superbes en lumière naturelle : Image1, Image2, Image3, Image4. image5, image6, image7, image conclusion.
Il y a quelques semaines, le 6 mars 2013, lors des premières pluies tièdes ("presque" tièdes ! mais cela n'a pas duré !), alors que j'effectuais une prospection/herpétofaune (amphibiens, reptiles...) crépusculaire et nocturne (jusqu'à 23h30), j'ai eu l'occasion inédite pour moi jusqu'alors, le long de la berge du Doubs à Dole, d'observer une importante concentration (> à 10 voire 15 individus / m² !!!) de gros lombrics sortis "prendre l'air" en quelque sorte, étendus, étirés sur l'herbe, sous une bruine fine. Dans la pénombre de l'étroite prairie rivulaire, entre le lit vif de la rivière et la muraille des anciens remparts de la ville sous l'avenue de Lahr (éclairage urbain), le long d'un lambeau de ripisylve, sur une bande enherbée de 5 à 10 mètres de large sur 150 m de longueur linéaire, mon attention a été attirée par ces très gros lombrics qui présentaient effectivement une vague bioluminescence. Cela m'a paru tellement surprenant et incroyable que je n'ai pas été jusqu'à "admettre" ce phénomène. J'ai alors cru à de simples reflets, même sur mes photos. Mais avec celles accessibles par vos travaux, et, les liens fournis, le doute raisonnable n'est plus guère permis! Ci-joint quelques photos, mais comme elles sont prises au flash, on ne distingue pas correctement la bioluminescence, qui comparaison prise apparaît indiscutablement aux même endroits que sur vos images. En outre, l'effet luminescence était sans doute moins vif (moins bioluminescent), mais suffisant quand même pour que je remarque les vers, qui se rétractaient dans leurs trous au fur et à mesure que j'avançais très doucement. En outre, j'ai noté, en ce qui concerne leur comportement, une absence de fuite et de réintégration de leur terrier quand j'avançais dans l'obscurité et une fuite par rétractation rapide dès que j'avançais (à la même allure) avec ma lampe frontale allumée. Ils seraient donc lucifuges et percevraient très bien une source de lumière (leds). Ma lampe étant dotée d'un dispositif permettant de moduler l'intensité, il était pour moi très net (avec plusieurs essais concluants) que l'intensité lumineuse était corrélée à la fuite. Mais je suppose que tout cela est déjà connu; non? Mes photographies du 6 mars ne sont pas truquées, pas plus que les vôtres sans doute, et il ne s'agit pas d'un canular de 1er avril. Merci Monsieur Geirnaert encore pour ce partage d'images. L'observation de terrain est passionnante !
Bien cordialement. Michel COTTET.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 76

Communications scientifiques - une image / publication de livre.
Cher confrère, je recherche pour un beau livre consacré aux abeilles, l'image d'un sujet dans de l'ambre ou les contacts d'une collection possédant ce fossile??? Merci de me répondre. Eric T. Photojournaliste. Carte de presse N°xxx.

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur. Les contacts d'une collection pour une abeille de l'ambre ? Concernant l'abeille de l'ambre, la seule mention qui retient mon attention, est ce ptrotobombus de classe muséale publié en couverture de l'Atlas d'entomologie des éditions BOUBEE. Le travail est celui du Docteur René Gabriel Jeannel, Directeur du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris en 1951. Sachant la rigueur des travaux scientifiques, le manque de références autour de ce fossile (aucun nom d'espèce, aucune description de la taille, aucune datation, aucune localisation du gîte fossilifère, aucune note de propriété, aucun numéro de collection, aucun renvoi bibliographique, pas d'identification du photographe, etc...) fait croire que le spécimen -surtout étrange dans sa position mortuaire- pourrait être un faux. Car, oui, l'abeille de l'ambre est le faux le plus fréquent. Le plus troublant est que ce fossile "chimère", n'ait pas été révisé, (ni même évoqué !!!) dans la récente monographie des abeilles de l'ambre : A Monograph of the Baltic Amber Bees and Evolution of the Apoidea (HYMENOPTERA) publiée par Michael S. Engel (© American Museum of Natural History 2001). Un photojournaliste, qui publie sur les abeilles de l'ambre ne pourrait-il pas mener l'enquête sur ce fossile ? Et, à défaut de le retrouver, (car il est introuvable), si vous souhaitiez une iconographie, je peux vous accorder une image de ma photothèque... L'image publiée devra être légendée : Découverte, Collection & Photo Eric. GEIRNAERT, Ambre.jaune.free.fr
Les abeilles contemporaines disparaissent de nos jardins et celles antiques (de l'ambre) des présentations scientifiques sont des chimères. Avouez qu'il y a de quoi s'inquiéter.



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 75

Communications scientifiques - exposition.
Monsieur GEIRNAERT. Je suis membre d'une association d'amateur en paléontologie à xxx dans les Deux Sèvres: La Société de Géologie et de Paléontologie xxx. Dans le cadre d'un partenariat avec une association de xxx d'amateurs de botanique nous réalisons une exposition dont le thème est les plantes et l'insecte. Je suis chargé de réaliser une petite partie sur les insectes les plantes et les fossiles. Est-il possible dans le cadre de cette exposition où je réalise des panneaux sur l'ambre) et d'autre chose) d'inclure des cartes postales que vous avez réalisées dont je possède plusieurs séries ? Je possède également votre livre, si vous passiez par xxx, en octobre prochain, je serais heureux de vous présenter cette exposition. Je vous enverrais le dossier de presse et tous les documents que je récupérerais. J'en profite pour vous demander si vous proposez une exposition sur l'ambre et ses inclusions, car j'organise, tous les ans, un salon de collectionneurs (minéraux et fossiles). Si vous étiez intéressé pour nous proposer une exposition quelles sont vos conditions ? Merci de me répondre à xxx@xxx.fr


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 74

Publications à partir de vos travaux web. Découverte auteur.
Bonjour Monsieur Geirnaert. Bravo. Je viens de consulter votre site et quelques uns de vos dossiers comme celui-ci. Je suis très intéressé par ce travail consacré aux insectes mais aussi d'autres sujets que je trouve magnifiques. Je ne sais si vous avez déjà reçu une proposition de publication. Nous sommes une microscopique structure située dans le Sud-Ouest de la France, spécialisée dans l'art et la littérature (4 titres parus à ce jour). J'ai eu plusieurs fois des contacts avec des photographes et le désir de créer des livres avec eux. J'envisage aussi de développer une collection de livres sur la nature. Votre recherche d'éditeurs et vos contenus unifieraient ces deux volontés. Etes-vous intéressé ? Sachant que nous n'avons hélas que très peu de moyens pour le moment, et que la publication serait sans doute envisageable au plus tôt pour l'automne xxx… A moins de trouver des financements. Les conditions sont 10% du prix de vente des ouvrages. Voilà, dites-moi ce que vous en pensez. Nos coordonnées:xxx. Copie jointe du massage à mes partenaires (74bis, 74ter).
Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 74bis
J'ai reçu un message d'alerte (découverte auteur) de la part de M. xxx qui s'est permis de m'adresser plusieurs PDF et un lien vers vos images floquées. Le sujet de vos articles pourrait effectivement m'intéresser à plus d'un titre dans le cadre d'une publication d'un numéro Hors Série de la revue xxx avec une formule Cédérom... Il faut que je prenne le temps de lire. Or j'ai beaucoup à faire d'ici début novembre... Donc n'hésitez pas à me contacter aux environs du 6. Voici mon Tel: xxx
Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 74ter
Bonjour Monsieur Geirnaert. En copie jointe du courrier électronique alerte découverte auteur, nous sommes effectivement intéressés par vos images. Il y a là de quoi faire un magnifique ouvrage ! Cependant, un tel beau-livre est très coûteux à réaliser et nous serions contraints de vous demander de participer avec nous à cet investissement important (coédition). Si une telle proposition est susceptible de vous intéresser, indiquez-nous le nombre de pages texte et photo que vous envisagez, afin que nos puissions vous donner plus de détails sur le montant de votre participation. Cordialement, J. C.de N. Directeur de la publication.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 73
Communications scientifiques journées à thèmes.
Bonsoir Eric, J'espère que tu vas bien. Je suis revenu la semaine passée de la Guinée Conakry après une mission de terrain. Ce 21 mars 2013, c'est la journée Internationale des Forêts. Aurais-tu un bout de temps pour m'aider à monter un poster que je vais publier sur le site ? C'est juste des idées pour notre promotion. Si oui demain je vais commencer par chercher mes "belles" de terrain. Amitiés et bonne soirée. Cela te dit ? S.T.

Réponse Eric G. : Bonjour, Oui, les journées à thèmes sont importantes et se suivent. L'idée d'informer les publics pour protéger la biodiversité est nécessaire. Mais, dans les faits, les animations éco-naturalistes se succèdent de façon assez intellectuelle dans l'indifférence pragmatique de quelques lobbyistes qui poursuivent leurs activités rentables en ignorant les recommandations des rapports rendus. Faut-il être résigné ou faut-il redoubler d'effort pour conduire une présentation plus efficace? La situation (pour la forêt) est alarmante... Pour sortir du lot, il faut (selon moi) des présentations esthétiques. Sinon, cette journée à thème sera une date de plus sur le calendrier des naturalistes "résignés". Je priorise mes travaux (communications) selon mes disponibilités.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 72

Communication - Edition - Livre de science.
Bonjour Eric. L'album : Pierres-Qui-Brulent-Brillent-Bavardent, auquel vous avez apporté votre contribution marche très bien. Le premier tirage est épuisé, il vient d'être réimprimé. Du coup, je viens de signer pour un deuxième, sur les fossiles cette fois. Matthieu Rotteleur remet le couvert pour les illustrations réalistes, quant aux dessins humoristiques, une pointure a été contactée, on attend sa réponse. J'aimerais faire une rubrique "Dinosaures à plumes". Quelques plaques fossilisées des Muséums asiatiques sont disponibles pour une adaptation, mais je ne les trouve pas géniales et j'ai déjà sélectionné par ailleurs pas mal de squelettes. Est-ce que par hasard il existe des plumes (proto-plumes) de dinosaures conservées dans de l'ambre qui présenteraient un intérêt esthétique. Je pense aux couleurs, évidemment, toujours impressionnantes dans ce type de matériaux. De plus, ça permettrait de développer le mode de fossilisation par les résines sur un petit paragraphe. D'avance, merci pour les infos. Cordialement. Martial Caroff.

Réponse Eric G. : Bonjour, j'ai identifié cette référence, qui est présentée ici sur le site. Bien à vous.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 71

Communication - Edition - Images du Morvan.
Bonsoir, Je suis auteur encadré depuis pas mal de temps par un coach dans un groupe d'écriture et je ne suis pas encore bien fixé sur la publication finale de mon roman. Néanmoins, ça vient, le projet progresse et vos remarques très utiles sur votre site m'ont fait beaucoup cheminer ! C'est non seulement très sérieux de votre part mais aussi très intéressant car le coach de mon atelier d'écriture, aussi sympa soit-il, veut nous caser une image de la bibliothèque xxx comme couverture, image que je n'apprécie pas outre mesure. Au risque de passer pour quelqu'un de pointilleux pourriez-vous m'aider sur mon cheminement et me proposer une maquette de communication ? L'histoire se passe dans le Morvan et bien que très peu doué en informatique et ne sachant pas compresser des photos, je ne résiste pas à l'envie de vous transmettre des paysages que j'avais sélectionné lors d'une longue ballade sur le Mont Beuvray en septembre. En qualité d'artiste de la photographie, le caractère de mes images va vous faire bondir, mais cela vous montrera mon idée pour la couverture de mon roman.
Je vous en suis très reconnaissant. A très bientôt. Laurent S.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 70

Observation biodiversité en milieu extérieur.
Bonjour Eric ! Je me rappelle à vous. Je suis Madame Baranzini, l'observatrice contemplative du criquet mutant rose - rouge que vous avez eu la gentillesse de commenter dans vos travaux. Fabuleuse votre dernière découverte concernant les araignées camouflées du Morvan !!!... Il s'agirait alors de la fluorescence naturelle de l'araignée ?!... C'est incroyable ! Ainsi donc le monde existe et doit être observé selon plusieurs lumières ! Ce que l'homme voit en lumière blanche (mais ne comprend pas forcément) peut s'analyser et s'éclairer -humour, façon d'écrire- en lumière UV! Lire l'éthologie sous une lumière différente est passionnant ! Je rejoins votre position où il faut sortir de notre condition (humaine) pour appréhender le fonctionnement du Vivant. Je comprends et partage alors vos inquiétudes d'inventaires de biodiversité. C'est le vivant qui est fascinant ! Mon criquet devenu rouge n'est-il pas l'expression d'une colère, que je ne m'explique toujours pas ? Le monde des petits insectes fonctionne aux rayons UV ! Je vais suivre différemment mes protégés avec votre fascinante découverte !... Cet été j'ai fais une petite vidéo sur un criquet qui charmait sa belle. Ce petit film dure 10 minutes. Ce sujet est pour moi une merveille (impossible à partager car le fichier est trop volumineux). J'aurais souhaité lire vos commentaires sur mon acteur facétieux, billant, amusant, plein de mimiques et de sons... C'est un criquet au quotidien merveilleux. Depuis quelques jours, j'observe un gros criquet qui est sur le mur de la maison par toutes les températures... Il est blessé, il a une patte postérieure qui semble morte et je n'arrive pas à comprendre comment il est encore vivant et pourquoi il ne se cache pas dans un trou pour affronter l'hiver. Dois-je le faire entrer chez moi pour qu'il profite de la chaleur ? Mon anthropomorphisme est-il une entrave à l'observation entomologique ? Humour mis de côté, je suis étonnée de voir comment ces insectes résistent au froid et revivent sans problème après avoir été pourtant figés dans la glace. Mon gros criquet pourrait vivre mon hospitalité, mais, avec l'hiver, c'est aussi les histoires des grosses araignées que je mets dehors quand elles sont trop grosses ! Et, connaissant leur résistance, je ne les condamne pas. En procédant ainsi j'espère avoir le chant mélodieux de mon criquet pour passer l'hiver.
Je vis dans ce monde passionnant, dans ce tout ce petit monde que beaucoup ignorent mais qui offre des plaisirs réels, simples et formidables.
On garde contact du bout des antennes ! Marie Baranzini.

Réponse Eric G. : Bonjour, merci pour votre correspondance magnifique ! Concernant le système de communication multi lumières chez les insectes, le mécanisme existe depuis longtemps et les fossiles de l'ambre attestent de l'invention à une époque où la terre ne connaissait pas l'homme. Les tâches blanches par exemple de la robe de certains insectes sont des réflecteurs spécifiques. Voyez cette image.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 69

Exposition de science.
MegaDinos, le parc dédié à la culture scientifique, à xxx (Allier, Auvergne), ouvrira ses portes le 28 mars prochain. Traitant de l'évolution de la vie, nous sommes à la recherche d'une photographie d'ambre à inclusion (insecte expressif très visible) sur un fond noir. Nous souhaiterions une vue entière de la pierre d'ambre (l'échantillon non tronqué). Nous recherchons une image d'excellente qualité qui sera utilisée pendant cinq années sur un panneau d'exposition grand format (1 x 1 mètre). Aux vues de vos réalisations, superbes, auriez-vous une telle image ? Vous remerciant pour votre attention et compréhension. Dans l'attente d'une correspondance, Cordialement, Frédéric MACLOT


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 68

Inventaire de Biodiversité, sortie en groupe sur le terrain.
Hi Eric!!! That is brilliant!!!!!!!! Did you find it in Morvan park? I am well, I am missing France, I would like to come back soon. Your pictures are very good, I learned a lot from talking to you, you inspire me to take better pictures that 'tell a story'. I hope to see you soon. Your friend Mike Townrow.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 67

Travaux scientifiques de recherche.
Monsieur Eric Geirnaert, Je me présente, André Soljano, Directeur de recherche à l'Institut xxx et responsable de l'équipe Archévoltion. Mon équipe travaille sur l'évolution des génomes de plantes et des animaux par une approche de paléogénomique; par comparaison d'espèce modernes ou séquençage d'ADN fossiles. Je me permets de joindre deux articles de l'année 2012 qui relatent nos dernières avancées dans ce domaine. Je me permets de vous solliciter dans le cadre de vos données fossiles collectées dans les prélèvements d'ambre. En effet, je coordonne un projet de recherche que je suis en train de construire pour répondre à l'appel d'offre xxx en fin d'année 2013 sur le séquençage large échelle (génome total) et multi-espèces (nombreux échantillons) d'ADN fossiles plantes et animaux expertisés. Je souhaiterais savoir si vous seriez intéressé par une telle collaboration et faire partie de ce projet. Accepteriez-vous dans ce cadre de fournir des échantillons d'ambre que vous présentez sur votre site ? Nous pensons de notre coté que l'accès à la séquence de tels fossiles serait riche de publications scientifiques et autres valorisations des connaissances acquises en terme de compréhension fine des mécanismes d'évolution des espèces. J'espère que vous trouverez un tel projet collaboratif intéressant et souhaiterez faire partie de cette initiative. Je vous remercie par avance pour votre réponse. Je suis à votre disposition au xxx pour échanger sur ce sujet lorsque vous en aurez le temps matériel. Cordialement, André Soljano.

Réponse Eric G. : Bonjour monsieur Soljano. Je lis vos propos... avec attention... et,... entre les lignes...
Votre organisme de recherche xxx a été cité dans l'émission de télévision E=M6 ce 27 janvier 2013 à 20h05 sur M6 (Découvertes, espèces menacées ou disparues: les nouveaux mystères des animaux ?) concernant l'intention des scientifiques d'inséminer des oeufs contemporains avec le génome d'espèces menacées et disparues. La focale est (surtout en ce moment) posée sur l'exploitation de l'ADN des espèces pour recréer des chimères disparues. Après l'exploit espagnol d'avoir cloné (durée de vie 10 minutes seulement) un bouquetin disparu -Capra pyrenaica pyrenaica, officiellement éteint depuis le 6 janvier 2000-, des équipes fusionnent leurs potentiels techniques pour rendre vie aux mammouths par insémination artificielle des éléphants actuels. Ce travail médiatique devrait surtout être lucratif... Alors, dans ce contexte d'argent roi, il y a effectivement de nombreux travaux complémentaires et quelques appels d'offres pour des recherches associées...
Monsieur Soljano, vos travaux vont t-il détruire les échantillons d'ambre ? Oui, et, pour rappel, de tels travaux (où les échantillons étaient détruits) ont été menés aux Etats-Unis par xxx et, xxx, puis xxx et xxx. "Je souhaiterais savoir si vous seriez intéressé par une telle collaboration".
Collaboration : oui. MAIS qu'entendez-vous par collaboration ? J'espère que ce mot dépasse l'octroi gracieux d'échantillons rares de ma collection. Puisqu'il y a appel d'offre, rémunérez-vous vos collaborateurs ? Ah, non plus ? Pourquoi ne pas vous exprimer clairemen
t ? Vous cherchez des donateurs car il est hors de question d'utiliser les fossiles de la collection institutionnelle, d'ailleurs, tous plongés dans des bakélites. Monsieur Saljano, ne confondez-vous pas collaborateurs et donateurs ?
Selon mes publications 1988 et 2002, les potentiels les plus intéressants pour accéder aux génomes antiques sont très certainement ceux des inclusions végétales et des macro restes (troncs) qu'ils soient de l'ambre ou des tourbières. Mes échantillons fossiles d'ambre (toujours accessibles aux collaborateurs !) sont rares et précieux. Les derniers ambres prêtés gracieusement au musée d'Histoire Naturelle d'Autun pour une exposition sur les insectes, me sont revenus encore cassés. Ces choses arrivent (c'est vrai) mais sans autre dédommagement qu'une éternelle reconnaissance, votre demande restera certainement lettre morte. D'autant que vos résultats deviendront la propriété exclusive de la revue xxx ? Monsieur Soljano, je suis à votre disposition pour inventer une vraie collaboration (à avantages réciproques). Pouquoi n'adressez vous pas votre message au responsable de la collection institutionnelle ? Les ambres plongés dans l'Epoxy ne conviendront pas ? Oui, je m'en doute... J'ai d'ailleurs alerté dès 2002 (dans mes livres) puis sur le web en publiant sur le sujet -avec humour- qu'il était dommage de découper les ambres au plus fin pour permettre la seule description des types. Mais la taxonomie folle n'a que faire des avis extérieurs, d'ailleurs n'a telle pas affirmé (par la voix de ses détracteurs 2002-2004) que l'ADN antique n'existait pas dans l'ambre ? (Rires...). Et aujourd'hui les mêmes chercheurs lancent des bouteilles à la mer pour collecter gratuitement des ambres bruts à inclusions... C'est amusant, ou triste. On peut voir la chose des deux manières. Je peux déposer sur mon site web un message à destination des d-o-n-a-t-e-u-r-s, qu'en pensez-vous ?


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 66

Inventaire de Biodiversité - Publications scientifiques.
Bonjour Monsieur Geirnaert.
Le Conseil économique, social et environnemental de Bourgogne va rendre une étude sur le sujet suivant: "LA BIODIVERSITE EN BOURGOGNE : UNE RICHESSE POUR L'AVENIR, ENJEUX ET PERSPECTIVES". Pour illustrer nos documents sur le sujet, nous sommes à la recherche de photographies. De ce fait, les magnifiques photos issues du document sur "l'eau en Bourgogne" et les observations : insectes biodiversité livre inventaire et dossier Le Morvan, îlot refuge des espèces ont attiré mon attention et je voulais savoir s'il était possible d'utiliser certaines de vos photos avec votre autorisation.
Dans l'attente d'une réponse de votre part, je reste à votre disposition pour vos éventuelles questions. Merci d'avance.
Cordialement. Lucie VIRELY. Assistante de communication.
Conseil économique, social et environnemental de Bourgogne. Tél: xxx, e-mail: xxx..


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 65

Cd rom pour La Bibliothèque Nationale de France.
Bonjour, Vous avez édité un cd rom "Ambre" qui n'a pas encore été déposé à la bibliothèque nationale de France. Pouvez vous nous faire parvenir deux exemplaires de ce titre ainsi que le formulaire de déclaration que vous trouverez sur notre site xxx. D'avance, je vous en remercie. Bien cordialement.
Régine Leturque. Dépôt légal multimédia.

Réponse Eric G. : Bonjour. Oui, et peut-être également d'autres supports ??? (Des livres)... Les supports cd (format numérique) sont facilement et de plus en plus piratés. Donc ... Sinon, si vous aviez besoin d'infographies pour des présentations et des expositions (présentation web) celle que vous me présentez, par exemple, je suis disponible. Je reste à votre disposition si cela me... me rapporte quelque chose... J'ai eu quelques échanges avec la BNF pour des dépôts d'ouvrages... Cordialement. Eric G.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 64

Etude de Biodiversité, Inventaire entomologiques.
Bonjour, Eric. Alors là, je suis estomaqué  !!!! Je ne connaissais pas vos travaux, et, un seul mot me vient, c'est: éblouissant !!! Que de belles choses. Merveilleux. Je ne sais quoi dire... Vos inventaires de Biodiversité dans le Morvan sont superbes. La présentation est remarquable et les expositions pour les sujets africains sont très originales! Des présentations de cette qualité c'est exactement ce que nous cherchons à faire pour l'ensemble de nos travaux. Nous avons une dizaine d'ouvrage en cours. …/…
Et, oui, juste pour vous dire encore que nous travaillons (Bernard Rainon et moi-même) sur un livre consacré à la faune des rhopalocères du Bénin ainsi qu'un autre aux coléoptères Cetoniidae du Bénin. Ces deux ouvrages sont bien avancés, la priorité est donnée aux papillons.
Alain COACHE.
ICAHP (Inventaire des Coléoptères des Alpes de Haute Provence)
OCIS (Observatoire et Conservatoire des Insectes du Sénégal)



Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 63

Créations graphiques - Nature.
Bonjour, Eric. Oui, jolie présentation pour le sujet de la Biodiversité. Bravo pour le nouveau livre entomologie. J'ai visité tes présentations graphiques (toujours admirables) consacrées à la nature Morvan, et celle des oiseaux, magnifique. Je souhaiterais que tu puisses me donner ton avis sur ces plaquettes PDF éditées. Nous avons pour projet de dessiner un logo pour notre association nature dans le jura. Nous avons dans l'équipe (de bénévoles) une multitude de gens passionnés et d'intervenants dont Jacques membre de la commission faune sauvage du ministère de l'Environnement et sa fille Laurence graphiste de métier qui nous a donné plusieurs avis. Nous avons deux auteurs -illustrateurs (infographistes, scénographes) rémunérés pour leurs panneaux de présentation d'espèces. Pourrais tu me donner ton avis sur ces logos, et, éventuellement en proposer un ?
R.J.


Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 62

Créations graphiques - messages web.
Bonjour, Nous avons visité vos pages magnifiques concernant les créations graphiques à la demande. Et, nous avons un projet en cours concernant la mise en place d'un site Internet connecté à Madagascar. Les pages, pour l'instant en construction, seront un portail de devis comparatifs. Voir http://www.xxx. Nous travaillons actuellement sur la charte graphique. Dans le cadre d'illustrations à y insérer je souhaiterais contacter M. Eric Geirnaert pour avoir une expertise.
Dès le début de notre projet nous avons pensé intégrer le logo du petit chien qui, du bout de la truffe, pourrait flairer la "bonne affaire". Cependant les propos se veulent sérieux et les sujets traités seront la finance, l'assurance sans toutefois abandonner l'esprit convivial avec les thèmes que sont : la famille, les loisirs, les services à la personne, les voyages. Nous aurions donc besoin d'une mascotte étant dit qu'elle pourrait être décliné selon les thèmes recherchés. Monsieur Geirnaert saurait-il traiter notre mascotte animale comme un interlocuteur potentiel ? Et, quelle pourrait-elle être ? Nous avons aussi pensé à une famille d'animaux. L'idée n'est pas arrêtée. Et, il est assez difficile de travailler sur des thèmes différents. Monsieur Geirnaert pourrait t-il nous donner son avis ? Le graphiste de l'équipe attend l'identification et la personnalisation du logo. Je suis ouvert à toutes les propositions. La mascotte, (comme dans le monde de la mode) pourrait être relookée selon les besoins de l'actualité. Qu'en pense Monsieur Geirnaert ?
Merci d'avance. Gilbert Julian.

Correspondance ABC Art Bien Communiquer. 61

Créations graphiques - messages web.
Bonjour Monsieur, Je viens de parcourir votre site, section créations graphiques. C'est tout simplement bluffant, bravo! Je suis Monsieur xxx. Je viens de passer à la télévision dans l'émission Tellement Vrai sur nRJ-12 ce vendredi xxx 2011. L'émissions est présentée par M. Matthieu Delormeau. Souhaitant communiquer sur le sujet (…/…) je suis à la recherche de compétences pour imaginer un site personnel. J''ai commencé un travail, une ébauche... Je souhaiterais trouver des slogans, communiquer de façon percutante. Auriez-vous la gentillesse de me conseiller pour les textes, le référencement ? Je souhaite interpeller et marquer l'esprit du public. Je recherche les expressions justes, un message fort associé à l'image. Pourriez-vous m'indiquer les pistes utiles les plus efficaces pour avancer sur mon sujet ? Je suis joignable par tel, au xxx. Merci d'avance. Cordialement, Monsieur xxx.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 60

La multifonctionnalité forestière.
Bonjour. Je suis Vincent. Je suis élève à Maubeuge. Dans le cadre de mon TPE Biologie-Nature notre professeur nous autorise à aller sur Internet pour illustrer notre travail. Le sujet est L'arbre compagnon de la Forêt de Mormal. Sous forme de promenade virtuelle nous présentons les végétaux, les fleurs et les petits animaux présents. Nous avons déjà travaillé à partir de vote joli site avec la multifonctionnalité forestière. Pourrions nous avoir des images ? Monsieur, vous proposez aussi des infographies ? Nous avons un DVD en préparation un peu comparable à Océanoéduc avec la mer. Nous avons aussi regardé votre travail avec les arbres et la résine qui coule (le sujet est formidable sur la forêt).
Merci d'avance pour votre aide. Vincent, e-mail de l'école: xxx.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 59

La multifonctionnalité forestière.
Bonjour Monsieur. Par hasard, en recherchant des travaux sur le web, je découvre ce matin que votre dossier (complet, magnifique, bravo !) sur la multifonctionnalité et notamment le travail d'abécédaire sur les arbres est en ligne... Est-ce à votre société (ou équipe) que le marché a été attribué ?
Cordialement, Vincent François.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 58

La multifonctionnalité forestière.
Bonjour Monsieur Geirnaert. Je travaille sur les questions de multifonctionnalité et découvre par hasard que vous avez réalisé un film sur le sujet. Sur votre site, vous évoquez la possibilité d'obtenir des liens permettant de visionner certains extraits ou certaines vidéos que vous avez réalisés. Pourriez-vous me les communiquer s'il vous plaît ? Vous en remerciant par avance. Avec mes cordiales salutations. Hervé Brédif. Maître de conférences. Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 57
Cd-rom LES INSECTES A. E. BREHM / Etudiante.
Bonjour Monsieur Geirnaert. Je voudrais savoir comment procéder pour avoir le cd rom consacré à l'ouvrage LES INSECTES / A. E BREHM. Par ailleurs dans quelle mesure ce cd-rom diffère de la version papier ? S'agit il d'un scan intégral des textes et des illustrations ? Je vous remercie par avance de votre aimable réponse. Cordialement. Karine DHENRY.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 56
Bonjour Monsieur Geirnaert. Voila, je vous envois ce message suite à vos magnifiques travaux sur l'ambre, la présentation des paléo faunes disparues et également l'hypothèse de la résurrection des espèces. Je suis intrigué par cette dernière question. J'ai un projet pointu de rcherche concernant ce sujet de science : pouvoir faire revivre un animal disparu par l'exploitation du génome animal antique. Outre les difficultés et les écueils (actuels) de la science, le sujet mérite une étude prospective. Si vous le souhaitez, monsieur Geirnaert nous pouvons peut-être partager nos idées et nos activités sur ce sujet. Merci pour vos sujets encouragements. Monsieur, vous êtes quelqu'un de brillant, j'ai lu vos articles passionnants, bravo, quel enthousiasme. N'hésitez pas à me joindre. Merci pour l'ensemble de vos magnifiques présentations sur ces thèmes si variés que vous exposez admirablement. Merci. Serreau Steven


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 55
Cd-rom LES FOURMIS / Naturaliste de terrain.
Bonjour Monsieur. Passionné de fourmis et organisant des sorties nature-découverte de ces petites bêtes en Bretagne, j'ai découvert vos actualités Morvan et également votre cd rom Les Fourmis. Serait-ce possible de connaître le coût de ce CD ? Merci à l'avance.
Ancien élève de l'Ecole Nationale Supérieure d'Agronomique de Rennes.
Raphaël Gamand.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 54
Bonjour Eric. Curieux en effet ces échantillons à inclusions. Et excellente réponse (N°53) de H. Bertrand. J'aurais dit exactement la même chose. Mais j'ajoute que je connais (et ai) des échantillons notamment de fluorine chinoise qui rappelle une coulée stalactiforme, et, en effet dans un contexte volcanique on peut s'attendre à des concrétions de calcédoine, c'est un bon diagnostique. Oui, seule la sonde Raman ou une lame mince sauront dire exactement la vérité là dessus. Je possède un escargot en calcédoine, laquelle, a complètement substitué les matières primitives. La calcédoine s'adapte à tout en se formant. Elle moule parfaitement. Les lussatites, par exemple, (variété d'opale) en Auvergne, prennent des formes de stalactites, des coulées... Je ne vois cependant pas comment un ambre pourrait se "calcédoiniser". Cette question devrait être posée aussi à Mr Boulliar à la fac Pierre et Marie Curie à Jussieu. Tu te présentes de ma part, je vais aussi lui en toucher un mot car on a eu une découverte de quartz en Belgique sensationnelle avec des cristaux courbes !!! Je crois qu'il y a eu un numéro spécial calcédoines chez Lapis (revue allemande). Je cherche et t'informerai. Sinon, j'ai un livre spécialisé sur les inclusions du quartz, c'est extraordinaire ce qu'un cristal peut inclure, et assez incroyable. Pour une silice amorphe la chose est alors assez simple. Pas besoin de conditions physiques de pression et de température extrême régissant la croissance des cristaux de quartz dans lequel je ne connais que des inclusions minérales et pas organiques. Exception faite avec du charbon dans des quartzs chinois ! Amitiés. André Holbecq.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 53
Bonjour Monsieur Geirnaert. J'ai examiné votre document mail concernant ces minéraux. C'est toujours délicat de répondre à une telle question sur la simple base de photos, sans avoir étudié (et au moins vu) les échantillons et sans connaître les affleurements dont ils proviennent. Je ne peux donc que vous faire part de ma première impression, à la vue des photos communiquées. Ces photos m'évoquent immédiatement des concrétions de calcédoine, telles qu'on peut en trouver dans des vacuoles, parfois tubulaires, de roches volcaniques (cf. votre photo A, dont j'ignore l'échelle). De plus, vos échantillons (notamment B et C) semblent avoir été roulés (par la mer ou un cours d'eau?). De telles cristallisations se forment fréquemment en contexte volcanique, à partir de fluides hydrothermaux siliceux, au sein de coulées basaltiques. Au risque de vous décevoir, je ne pense donc pas que ces échantillons n'aient jamais été de l'ambre. Si vous le souhaitez, on peut envisager d'aller un peu plus loin: il faudrait pour cela que vous me donniez un minimum d'informations sur le contexte géologique, sur l'affleurement, sur ce qui a déjà été fait comme étude éventuelle, et que vous me fassiez parvenir un échantillon pour l'identifier: on peut envisager de faire une lame mince (partiellement destructif) ou du Raman (non destructif). Voici ce que je peux dire au vu des éléments dont je dispose.
Bien cordialement, Hervé BERTRAND.
Dr. Hervé BERTRAND, Maître de conférence, CNRS-UMR 5570 ENSL et UCBL.
Laboratoire des Sciences de la Terre. ENS - Ecole Normale Supérieure de Lyon.C


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 52
Monsieur, c'est jubilatoire ! La forêt, son monde et la vision que vous apportez sur le sujet sont uniques et extraordinaires, tellement loin des pensées communes. Et, de plus, elles sont scientifiques, démontrées et expérimentées. Vous possédez un trésor dans votre cerveau de penseur de terrain. Vous êtes un homme éblouis et c'est une qualité rare, je dirais exceptionnelle. C'est pourquoi je m'attache à vos écrits et vos publications... Au delà je perçois que votre point de vu est unique et de grande valeur. Pour cela, je veux explorer ce monde de la forêt avec vous et faire un film de vos visions. (Signé: une lectrice anonyme).


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 51
Hi Eric. I look at your trees. We are not searching for the oldest, the tallest, the biggest, the most beautiful or the rarest of trees. We are searching for the most lovable tree, a tree with a story that can bring the community together. The idea of the contest originates from the Czech Republic where Nadace Partnerství started organizing it on the national level ten years ago. In the past two years, our partners in other European countries have been adopting the idea as well. The winners of the national Tree of the Year contests participate in the European round. Contact: Nadace Partnerství - Hana Rambousková, contest coordinator. Web site: xxx.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 50
Bonjour Monsieur Geirnaert. Je viens de voir votre arbre du Morvan très spactaculaire. Puis-je vous indiquer le concours de l'Arbre de l'année ? A l'issue du premier concours de ce genre (organisé en France par le magazine Terre Sauvage, en lien étroit avec l'Office national des forêts), une multitude de beaux arbres sont sortis de l'anonymat. Les abres français concourent désormais pour le titre européeen.
Défendez les couleurs tricolores en présentant vos images. Connectez-vous vite au site xxx.
Cordialement, Anne Lord Magazine Terre Sauvage.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 49
Bonjour, Je suis médiateur scientifique et conférencier scientifique.
Faisant écho à vos travaux de science sur les résineux, je travaille actuellement à la conception d'une animation sur le thème de l'ambre. Je suis à la recherche d'illustrations, principalement des photos de pièces à inclusions. Des images d'ambre à l'intérieur desquels sont contenus des animaux ou des végétaux. J'ai vu quelques très belles images sur votre site. Puis-je en utiliser quelques-unes ? Pouriez-vous m'indiquer les conditions d'utilisations et le crédit à indiquer sur ces photos ? Je précise que je travaille en indépendant, j'ai créé une petite structure (société) en 2009 spécialisée en médiation scientifique et dont la vocation est la diffusion de la culture scientifique. J'anime pour des collectivités principalement et parfois pour des entreprises. Ces images seraient destinées à l'illustration d'une présentation projetée. Cette présentation n'est pas vendue, aucun support contenant ces photos ne sera vendu, aucune publicité contenant ces photos ne sera faite. N'hésitez pas à me contacter pour toute demande d'informations complémentaires.
Cordialement, Languy Assindler. Directeur, médiateur scientifique.
Société xxx - Site web yyy / Evènement et Animation Culturelle en Sciences - PARIS

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur. Voici un début de présentation pour votre projection. Ce visuel peut-être une base de travail pour préparer vos flyers.
Très cordialement. E.G.



Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 48
Bonjour Monsieur, Je suis actuellement étudiant en BTS gestion, protection de la nature et j'ai réalisé mes stages au coeur du pnr du Morvan dans la structure d'animation nature du Croux. Lors de mes travaux pour la rédaction de mon rapport de stage je suis arrivé sur votre site qui m'a beaucoup intéressé ! Ne pouvant actuellement revenir dans les alentours (formation sportive en Haute-Savoie), je me permets de solliciter votre aide ! J'ai centré mon travail sur les fourmis et souhaiterai profiter de votre savoir sur ces dernières ainsi que sur les espèces et milieux liés. Je tiens aussi à vous faire partager l'admiration que j'ai ressentie en observant vos clichés sportifs et naturalistes qui sont d'une qualité et d'une rareté exceptionnelle ! Le javelot est pour ma part une discipline méconnue, mais c'est agréable de constater çà et là qu'il existe encore des passionnés de pratiques saines !
En espérant pouvoir échanger avec vous !
Bonne soirée. Cordialement.
Alexis Rebillard étudiant en BTS GPN, ANIMATION NATURE
au centre de formation aux métiers de la montagne à Thônes Haute-Savoie.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 47
Bonjour Eric, Ho trop bon ! J'adore votre sujet de l'oeil neuronal (si on peut résumer comme ça...) permettant aux mouches d'éviter les gouttes de pluie. C'est tellement nouveau et cela ouvre un champ d'horizon immense. Cela laisserait effectivement beaucoup de place à la découverte si tout le monde avait la capacité de sortir des lignes établies et d'ouvrir les yeux... (neuronaux) comme vous ! (Humour).
Bonne soirée à vous,
Marcial Charles.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 46
Bonjour Monsieur,
Je viens de lire votre article passionnant sur les coléoptères bombardiers (Anthia ANTHIANINES ANTHIANINAE). Je vous sollicite, car étant entrain de traduire d'anglais en français, un livre pour enfants sur les coléoptères, je me trouve devant un problème : les noms vernaculaires donnés en anglais n'ont pas toujours d'équivalents en français. L'auteur du livre, Steve Jenkins, a cependant eu la bonne idée de fournir un tableau avec les noms correspondants en latin. C'est à partir du nom latin que j'ai pu retrouver quelques traductions françaises. Mais il en reste beaucoup pour lesquels je n'ai rien trouvé. N'étant pas une spécialiste, j'ai d'abord regardé sur Internet (www:\\xxx principalement), puis je suis allée à la bibliothèque du Muséum d'histoire naturelle où j'ai pu rajouter à mon tableau 3 noms trouvés dans le lexique multilingue d'Elsevier. La consultation de l'ouvrage en 25 volumes, Les Coléoptères du monde m'a bien montré que les spécialistes ne donnent pas de noms équivalents en français. Comme il s'agit d'un livre pour enfants, il ne faudrait pas que l'ouvrage soit trop compliqué. En même temps, je ne souhaite pas "inventer" des noms en me contentant de traduire les noms anglais. Si des noms français n'existent pas, je souhaite garder le nom latin. Auriez-vous le temps de jeter un regard de spécialiste sur la liste ci-jointe ? Ma requête n'est pas aussi urgente ni captivante que celle de Monsieur Monnier. Je vous remercie infiniment de votre aide et d'avoir mis si généreusement votre article en ligne. En faisant différentes traductions (la dernière était sur les papillons) j'ai pu constater que les articles scientifiques, bien écrits et en français, sont plutôt rares sur la toile.
Bien cordialement,
Mireille Chauveinc.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 45
Bonjour Monsieur,
Nous avons décidé de publier cet article sur la Chrysomèle dans le N° 42 de notre revue. Merci de m'envoyer les photographies en haute définition pour réalisation de la mise en page. Notre revue xxx a des pages verticales, de plus, il faut mettre en page le texte, il serait préférable d'avoir les trois photos. Un exemplaire de notre revue xxx est offert à chaque rédacteur qui a un article dans le dit numéro. En tant que personne intéressée par le Morvan, vous pouvez également vous abonner. Nous mentionnerons votre nom en en tête d'article comme pour tous les autres articles "Texte et photos Eric Geirnaert". Nous pouvons mettre à la fin de l'article un texte dans le style "pour en savoir plus" avec l'adresse de votre site.
Merci d'avance. Yvon Letrange.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 44
Bonjour Monsieur Geirnaert. Merci de partager vos curieuses découvertes. Très intéressant, l'effet autofluorescence, je ne sais rien à ce sujet et il se pourrait que se soit nouveau. Je ne connais rien sur les vers et les collemboles lumineux, mais il existe un spécialiste en France : Dahese au Museum.
Cordialement. C. J.
Casas Jérôme. Professeur à l' IRBI. Spécialiste dans le comportement et la dynamique des populations dans le système ressource - consommateur et l'analyse de l'écologie sensorielle. (IRBI - Institut de Recherche sur la Biologie de l'Insecte).

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur. Merci pour votre message qui me confirme -dans une certaine mesure- que ces observations sont originales et/ou peu connues. Pour les mouches rangées sur les feuilles de noisetier auriez-vous des idées pour approfondir le sujet ?

Monsieur Geirnaert. Je n'ai aucune idée pour cette observation et je ne vois pas qui en France pourrait vous aider. LE MAX PLANK avait toute une équipe qui savait ces choses, (aujourd'hui démantelé). Et, plus personne n'arrive à aller dans la Nature faire ce genre d'observations ET à les étudier de manière scientifique.Casas Jérôme. Professeur à l' IRBI (IRBI - Institut de Recherche sur la Biologie de l'Insecte).


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 43
Bonjour Monsieur Geirnaert., J'ai examiné votre sujet concernant l'effet optique des mouches. Tout ce que je peux vous dire, c'est que la physiologie et l'optique des yeux des insectes ont été extrêmement étudiées depuis notamment que K. Von Frisch a découvert que les abeilles utilisaient la polarisation du ciel pour s'orienter, dans les années 40. La quantité de littérature à ce sujet est phénoménale. Je ne serais pas étonné, ceci dit, que les ommatidies fonctionnent comme un rétro-réflecteur, comme le fait la rétine des chats. Il serait intéressant de savoir si cet effet est utilisé par les Téphritides à des fins de communication.
Cordialement, Roland Maurer.
FPSE, MER - Ethologie - Université de Genève.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 42
Bonjour Monsieur Geirnaert.
Je viens de mettre un lien INSECTES Art et Images sur la 1ère page de mon site (en bas) et un autre sur votre publication La double vison des insectes sous le schéma des ommatidies et de la sensibilité visuelle dans la page "Oeil et ocelles" du site. Je suis prêt à mettre éventuellement, si vous le souhaitez, d'autres liens dans d'autres pages dans d'autres domaines éthologiques. Je pense que cela vous aidera à vous faire mieux connaître (vous le méritez par la qualité de votre travail) car le site Insectes que je gère est actuellement n°2 en France pour le nombre de visites hebdomadaires...
Cordialement. Alain Ramel.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 41
Bonjour Monsieur Geirnaert. Des termites dans le Morvan ? Concernant votre observation, je n'ai pas de données. Vous avez sans doute déjà interrogé les entrepreneurs (maçonnerie charpente) du coin pour ce qui est des termites repérables par leurs dégâts dans les constructions.
Bien cordialement. Alain Fraval. Insectes.
Revue trimestrielle. Office pour les insectes et leur environnement.

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur Fraval. Bon c'est donc un "scoop", si l'observation est confirmée. Car si des termites "existent" dans le Morvan, je me pose évidemment la question de savoir si les insectes observés proviennent d'un biotope naturel (biotope extérieur) ou d'un bois d'œuvre évidemment transporté par des entrepreneurs. Oui, j'ai interrogé les artisans locaux, mais, pour ces derniers, les termites et autres nuisibles du bois n'existent pas !
J'ai surtout interrogé l'artisan qui m'a facturé la pose d'un escalier intérieur neuf mais porteur de milliers de coléoptères anobiidae qui envahissent maintenant mon habitation ! Alerté (à la pose de l'escalier) inquiet de voir une planche reconstruite à la patte à bois, l'entrepreneur (qui prend les clients pour des imbéciles) n'a pas daigné croire à mes observations et craintes. Ici on facture le bois contaminé sans la moindre gêne, commerce oblige... Pour avoir des renseignements entomologiques fiables, les entrepreneurs du Morvan (spécialiste de choses bien différentes) ne sont pas des interlocuteurs utiles...
Cordialement, Eric G.



Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 40
Monsieur Geirnaert, Je vous remercie pour l' identification de mes nids inquiétants (énormes) des chenilles (Hyponomeutes) qui apparaissent page 20/54 dans votre joli document. Je vous remercie aussi pour vos explications sur la plausible (ré)interprétation où certains papillons du groupe (petits papillons blancs à point noirs) -parfois en position de repos la tête basculée vers le support, comme ici montré avec cet autre insecte-, pourraient selon vous correspondre à des orientations de meilleure perception des odeurs. Vos interrogations avec la taphonomie de vos papillons fossiles de l'ambre et notamment la position des antennes est passionnante.
Marc bordellet.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 39
Bonjour. Je suis géologue à l'Université de Brest et je recueille actuellement une documentation en vue de la rédaction d'un livre de géologie pour enfants/ados (8-12 ans). Dans la rubrique fossiles, j'ai l'intention de présenter un bel animal fossilisé dans de l'ambre. Seriez-vous d'accord pour me fournir une photo de bonne qualité d'un insecte (ou autre arthropode) ? Le bouquin sera illustré par des dessins en couleur, aucune photo. Il faudrait quelque chose de saisissant et coloré, si possible... Si vous le souhaitez, je ferai apparaître en fin d'ouvrage votre nom ou référence. Bien cordialement.
Martial Caroff


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 38
HI, Dear Eric !
It is wonderful to meet someone (you Eric) from afar who has discovered the joys of exploring nature to learn about the lives of insects and gleam some insight into their mysterious lives. Surely in that regard we are kindred spirits. I hope you keep up the good work you are doing, especially with respect to capturing images and making videos of insects in all their marvelous and dynamic behavior in the field, as too often scientists labor away in their sterile laboratories with flasks, vials and instruments galore, more fanciful and expensive than some homes, especially if one is a nuclear physicist at Los Almos, :-) and fail to peek into the natural lives of the small animals they catalogue or study in their natural environment, preferring the comfort of air conditioned laboratories and the communion with colleagues, perhaps more than "talking" to the ants, wasps or beetles.
You are fortunate that Morvan is now a National Park and to have it at your doorstep, that you may explore the many small creatures, record their behavior and make records to share with others who may never have the opportunity to venture into that spectacular universe.
.../... The unknown is always greater than the known and no esteemed professor no matter what their pile of published reports, awards, or honors given by their peers is going to be better able to answer all the questions which remain unanswered than the LIVING subject about which you inquire.
With your Morvan pictures, certainly you are on the right path. Learn everything that the masters may know or be willing and able to share. But the infinite unknown will forever remain dark least you address your inquires directly to Mother Nature. She does not give academy awards to those who play the guessing game with this or that hypothesis, but she does grant some degree of enlightenment unto those who make inquiry directly. Thus when you wonder why, ask the fly! Ask the ant! Ask the gnat that dangles from a thread of light. Then you will come closer to the truth.
In kind regard, Terry Lynch
Director, Project Firefly
Working to identify, preserve and protect threatened and endangered species internationally.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 37
Bonjour, je croise mes références d'inventaires avec vos découvertes entomologiques du Morvan. Bravo, belles images !
Juste ce message, pour vous confirmer que la Chrysomèle à 20 points (Chrysomela vigintipunctata) -celle de la photothèque Morvan- avec les dix marques noires sur chaque élytre, est extrêmement rare. Votre référence est intéressante.
Vincent Delepaul, Belgique.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 36
I look at this nice fly. And when I worked in Northern Canada, it appeared to be that Tabanidae recognized each other this way. I am not sure about actual communication - to some extent.
Dan Johnson, PhD
Professor, University of Lethbridge
Chair, 2005 International Conference of the Orthopterists' Society
Past-President of the Entomological Society of Canada


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 35
Vraiment super ! Je n'ai jamais vu un si beau dossier et des présentations nombreuses si esthétiques. Indépendamment de ce sujet, pour mon dossier, c'est certain que je ferais appel à vos services pour d'autres travaux. Encore merci pour ces images et votre investissement.
Cordialement, Marc Paradon.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 34
16 décembre 2011 - Bonjour Monsieur Geirnaert,
Non je ne vous ai pas oublié ! Et je ne suis pas mort…. J'ai préparé l'article, avec les photos intégrées et je le programme pour dimanche prochain à 15 h 30. Je suis sûr qu'il va bien marcher ! A bientôt ! Jean-Luc Goudet. Futura-Sciences.
12 novembre 2010 - Bonjour Monsieur Geirnaert, Un petit mot pour dire que je ne vous oublie pas ! J'essaie de rassembler tous les éléments que vous m'avez envoyés. Il me faut un peu de temps, justement parce que le sujet est très intéressant !
Je m'en occupe avec lenteur, mais je m'en occupe. Jean-luc-Goudet Futura-Sciences.

Réponse Eric G. : Ah ! 15 mois plus tard ?!… Oui, soyons patient… Tout vient à point à qui sait attendre. Eric G.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 33
Bonjour Monsieur Geirnaert. Belle information concernant ces collemboles. J'ai publié sur les insectes capables de produire de la lumière, (confer : Les insectes noctiluques). Ce phénomène porte le nom de bioluminescence ou photogenèse. Mais je n'ai pas développé le cas des Collemboles. Leur bioluminescence, pour la plupart est probablement "empruntée" à des bactéries symbiotiques ou à des champignons qu'ils consomment. On n'en sait pas grand chose. J'ai juste cité de cas d'Onychurus. Je n'avais rien trouvé de précis sur Neanura. Quelle est l'identité de votre espèce morvandelle ? Votre trouvaille mérite peut-être (je ne suis pas du tout compétent) une publication dans une revue de systématique. Bien cordialement.
Alain Fraval. Revues Insectes - Office pour les insectes et leur environnement.

Réponse Eric G. : Bonjour Monsieur Fraval. Merci votre réponse. Avant de forcer les portes des revues spécialisées en systématique (où publier s'avère BIEN plus difficile que d'observer les faits rapportés), peut-être que des annotations éthologiques peuvent se suffire sans autres connaissances ?...Oui, tandis que certaines collaborations à l'étranger sont très simples (et fonctionnent selon la qualité des travaux), en France quelques directeurs de revue (sans l'avouer) imposent que les auteurs soient abonnés plusieurs années avant de pouvoir soumettre (bénévolement) leurs publications. Et, ces derniers de changer ensuite les règles pour finalement ne rien publier sans autre argument. Monsieur Fraval, je tiens à votre disposition (gracieusement) des sujets comme celui-ci. Connaissez vous quelqu'un qui ait étudié ou publié sur l'effet catoptrique des mouches ? Si vous souhaitiez des infographies ou si vous envisagiez de publier les bases d'un tout petit sujet, je vous accompagne avec le plus grand plaisir.
Très cordialement, Eric G.



Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 32
Dear Eric, Thank you for your inquiry regarding bioluminescent Springtails in Morvan France. I want to compliment you on your outstanding photographs of insects in France. Have you been able to identify the genus-species of insects you are photographing? I did notice you had a photograph of a firefly larvae posted. I am a naturalist and study insect behavior in the traditional manner of Jean Henri Fabre. As a expert on fireflies I produce and direct Project Firefly. See http://www.xxx I am interested in firefly specimens for research purposes from all over the world. It might be nice to have some specimens from France to image. I might be able to help you in learning collecting specimens should you be interested in sending some my way. Also I am teaching an on-line entomology course which is now taking applicants. It is actually possible to collect firefly eggs in sterile soil and send them via mail that the larvae which hatch may be photographed. The same is true for Springtails.
I am very interested in bioluminescent Springtails since they are rather rare. Have you been able to collect specimens and determine their genus-species? I might also be able to help in this regard. The single photograph on your website of a bioluminescent Springtail was not very clear. It would probably be necessary to rear these to make any attempt at identifying them. Are they very abundant in your area? I'd actually have to see some live specimens to confirm what you have before. I might be able to comment on bioluminescent Springtail in Morvan, France. If you need any help on collecting and identifying specimens and/or might be interested in collaborating, please let me know. I am also interested in other small insects such as ants and aphids as they are great for imaging.
Thank you again for your inquiry and sharing your beautiful photographs of insects. I wish you much success with your endeavors in the future and hope you, your family and those most dear to your heart have a wonderful Christmas and holiday season.
In kind regard, Terry Lynch. Director, Project Firefly
Working to identify, preserve and protect threatened and endangered species internationally.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 31
Bonjour Eric, J'ai pris un peu de temps pour regarder de plus près vos réalisations et vôtre dernier projet. Je suis ébloui par la qualité artistique des photos. J'ai eu ce sentiment que vous alliez au delà de ce qu'un simple regard peu interpréter au travers de la nature ! Je suis toujours ravis de participer à des aventures comme celle-ci encore faut il que je soit disponible afin de ne pas vous pénalisez dans une telle démarche.
Eric Petiot.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 30
Bonjour Monsieur Geirnaert. Après avoir publié vos images d'insectes de l'ambre, je viens d'examiner votre travail d'inventaire de biodiversité. Bravo pour vos images Morvan ! Et merci beaucoup pour votre proposition. Je ne manquerai pas de faire appel à vous en cas de besoin, peut-être même assez prochainement car j'ai justement un projet d'ouvrage avec photos d'insectes.
Bien cordialement.
Sandrine Stefaniak,
Editrice nature Éditions Glénat. Grenoble.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 29
Bonjour Eric, Nous reprenons sous forme de livre une partie des textes et des photos de la collection Insectes véritables. Vous aviez collaboré à cette publication pour la partie abordant les insectes fossiles. Dans le livre actuel, nous souhaitons de nouveau traiter cet aspect, en reprenant plusieurs photos issues de votre fonds. Nous autorisez-vous à les publier ? Quelles seraient vos conditions. L'ouvrage est un 256 pages sur les insectes. Il est composé de deux parties : la première a trait aux insectes en général (mode de vie, biodiversité, évolution, place dans l'écosystème, diversité, anatomie, stratégie de survie), la seconde passe en revue les différents ordres et les principales familles. C'est un travail assez ambitieux qui, pour le moment, n'a pas encore trouvé d'éditeur français…
Dans l'attende de votre accord, Bien sincèrement, Claire Rius.
Claire Rius, cofondatrice Les devenirs visuels - Agence de création éditoriale.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 28
Bonjour Monsieurr Geirnaert. Votre photographie (extraite de votre travail d'inventaire de biodiversité) montre sans aucun doute possible une tique molle, donc bien un acarien. Il s'agit d'un Argas, probablement Argas verpertilionis, mais la définition des détails est un peu juste pour être totalement affirmatif. Ces tiques parasitent généralement les chauves-souris et elles ne sont retrouvées que dans leurs gîtes (grottes et rochers)... à moins que vous hébergiez, chez vous des chiroptères… Effectivement, c'est juste, nous observons une remontée des espèces vers le nord.
Bien cordialement,
Jean-Claude GEORGE.
Spécialiste des tiques et de leurs pathologies associées.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 27 (Note aux lecteurs : la société Production Area et Valérie Planchotte n'existent pas, ce sont des inventions).
Bonjour Monsieur Geirnaert. Créée en mars 2002, notre enseigne Production Area regroupe des naturalistes, auteurs et techniciens de l'image (documentaire et magazine télévisé) et des médias publiés (livres, articles). Créateurs motivés et passionnés (comme vous semblez l'être !), nous nous sommes donnés un outil de production. Nous souhaiterions mener un nouveau projet pertinent économiquement et artistiquement. Je suis très à l'écoute de vos intentions que je trouve remarquable. Et, à vrai dire, sur le sujet qui nous intéresse, je suis impressionnée par vos connaissances et votre vision des choses au moins par la lecture de quelques sujets déposés sur Internet. Pourriez-vous me contacter pour que je vous propose une collaboration ? Je suis productrice et réalisatrice.
Cordialement, Valérie Planchotte.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 26
Bonjour. Votre travail et vos connaissances sont très intéressants, et nous vous reconnaissons beaucoup de qualités. Vos sujets pourraient évidemment nous intéresser, mais, évidemment vos articles comme tous les articles de notre revue associative sont soumis à un comité de rédaction qui doit les approuver. Sincères salutations
Yvon Letrange.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 25
Monsieur, Je souhaiterais offrir votre livre et/ou vos DVD sur la biodiversité dans le Morvan, pourriez-vous me dire où je peux me les procurer? Nous sommes dans la région de Lormes ou peut-être est-il possible de les commander par correspondance ? Avec mes remerciements et mes félicitations pour votre travail.
Isabelle Durand-Viel.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 24
Cd-rom LES FOURMIS / Etudiant biologie.
Bonjour, Monsieur Geirnaert, pourriez-vous m'indiquer où peut-on se procurer le CD ROM sur les fourmis que vous avez fait suite à votre exposition ?
Je suis étudiante en BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre) voie d'orientation d'études en classe préparatoire aux grandes écoles, en 2ème année biologie, pour préparer mon TIPE (Travaux d'Initiative Personnelle Encadrés) de biologie sur l'étude du comportement des fourmis.
Monsieur, Je vous en remercie vivement
Lardennois Alicia / Sylvie Mesureux - Amiens


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 23
Cd-rom Insectes Art et Images / Photographe Naturaliste de terrain.
Cher Monsieur Geirnaert, J'accuse réception ce jour du CD Rom Insectes Art et Images, et, je vous en remercie. Je viens de le parcourir assez rapidement et je pense que je vais y passer un bon moment, un peu plus tard. Je voulais vous aviser de cette réception très rapidement ... Je vous félicite pour la qualité du CD ainsi que celle du montage, des photos et cette énorme variété de "petites bêtes" qui nous entourent et dont nous sommes loin d'en imaginer l'existence. BRAVO!!! Passionné de photos (classiques...) depuis fort longtemps (argentique très longtemps et depuis peu numérique), et modeste photographe (entre autres) dans un service de communication (je gère aussi un site Internet), j'ai récemment acquis un objectif macro que je n'avais pas encore eu l'occasion d'utiliser et que je ne maîtrise pas totalement encore. J'ai découvert les difficultés de la macro: mise au point, éclairage, vent, bougé de l'insecte, etc. J'ai profité du beau temps de ces derniers jours pour visiter mon jardin (un peu à l'abandon en ce moment) et ce fut pour moi l'occasion de découvrir toutes ces richesses jusqu'alors négligées. La visite de votre site et nos échanges par courriels m'ont fortement stimulé dans la recherche du "tout petit" où malheureusement mes connaissances sont quasi inexistantes(!). Mais votre CD va m'aider dans la reconnaissance de nos petits amis. J'ai donc fait un petit album photos en flash de mes premiers essais amateur (photos réduites et allégées pour envoi par courriel) et que j'ai transmis à plusieurs amis et collègues de boulot. La passion, notre passion fait des adeptes! Et, pour argument, ils m'ont assuré qu'ils verront dorénavant nos petits voisins avec un autre œil!!! Je me permets de vous envoyer en pièce jointe cet album que vous regarderez, je pense, d'un œil amusé ... et une photo qui vous est dédiée. Encore merci.
Je ne manquerai pas de vous envoyer mes prochaines découvertes... Très cordialement.
J.P. RIPOLL.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 22
Cd-rom LES INSECTES A. E. BREHM / Professionnels.
Bonjour,
Le cd Les Insectes de A. E. Brehm est il toujours disponible et si oui à quel prix ?
Merci de me donner les conditions de vente.
Cordialement. Michel Chassagne.
Université Bordeaux 1


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 21
Bonjour,
Biologiste de formation (master biologie évolutive et intégrative), j'ai hésité à me plonger dans votre photothèque pensant (à tord -peut-être à cause du titre-), que les insectes auraient été enjolivés par l'art (dénaturés). Ma vision scientifique de la biologie et donc de l'entomologie n'est pas l'art ou le beau mais bien l'observation rigoureuse. Mon travail n'est pas la présentation stylée des insectes beaux mais l'explication de ce qu'ils font et sont dans la nature (c'est-à-dire tel qu'on les voit et non pas tel qu'on voudrait qu'ils soient). Mais, oui, je me suis trompé. Vos images au moins pour celles qui montrent les comportements "in natura" (comme ci-dessous) attestent que vos portraits ne dénaturent rien ! Au contraire ! Observer, avec une telle précision, la vie intimes des insectes, c'est de l'ART. Et je comprends maintenant le titre générique de votre travail. Dans la publication d'Yvon Letrange et Daniel Ventard de la revue xxx où les syrphes sont présentés (avec a bibliographie de mon confrère Alain Ramel qui d'ailleurs ne connaît pas la publication), je dois admettre que vous images Morvan auraient pu compléter le sujet surtout celles des sujets photographiés en vol. Je suis heureux -et surpris- que vous me proposiez des collaborations désintéressées (non commerciales), pour raconter avec de belles images les vies de ces insectes qui nous passionnent. Un peu débordé, je réfléchis néanmoins à la tournure que pourrait prendre un travail en commun. Merci pour votre enthousiasme et votre passion débordante pour montrer les merveilles du Morvan.
Marc - Université de Tours.



Eric Geirnaert : Oui, c'est la compréhension du comportement (l'éthologie) qui permet d'anticiper les faits de certains insectes permettant alors de réaliser des vues "in natura" sans artifices. Photographier à la main, sans aucun matériel automatique une mouche en vol, de profil, de dessous et prouver -ci-dessus, vignette en haut à droite- que l'insecte nettoie ses pattes arrières pour mieux appréhender l'intrus susceptible de venir dans son espace aérien est réellement un plaisir immense. Photographe du comportement ! Une passion à plein temps dans les Vents du Morvan au moins avec les mouches Syrphes pour partenaires fidèles et talentueux ! D'ailleurs, avec les mêmes mouches, j'ai publié un sujet concernant un sens inconnus des spécialistes grâce auquel les syrphes peuvent voler entre les gouttes d'un orages !!!




Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 20
Je cherche pour une personne qui m'a contactée à plusieurs reprises (Monsieur Christian JEAN) à obtenir votre ouvrage MORVAN - Eric GEIRNAERT. 100 pages. Publication aux Editions Ambre Jaune. Décembre 2008. Les plus belles images du Morvan.
Et également l'inventaire de la biodiversité dans le parc du Morvan.
Ces travaux sont-ils encore disponibles, si oui, à quel prix et comment peut-on se le procurer ?
Merci. Cordialement,
Anne-sophie Gamet. Parc du Morvan.org


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 19
Bonjour Monsieur Geirnaert,
Je suis à la recherche de photos du Morvan pour la réalisation du prochain magazine touristique du Parc naturel régional du Morvan. En cherchant sur le net, j'ai découvert vos photos et j'avoue quelles sont magnifiques, aussi je vous écris pour vous demander les conditions inhérentes à l'utilisation de ces photos dans le cadre d'une publication gratuite tirée à 25 000 exemplaires.
Restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et dans l'attente de vos nouvelles, veuillez agréer Monsieur, mes sincères salutations
Anne-Sophie Gamet
Office de Tourisme Maison du Parc


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 18
Monsieur, Nous avons été surpris de nous faire reprocher par le responsable scientifique de notre équipe les erreurs contenues dans un article que nous aurions publié dans notre revue associative. Après recherche, nous nous apercevons que cet article a été écrit par vous avec notre logo et celui du Parc.
xxx est un magazine associatif ouvert à tous ceux qui veulent y participer avec les règles suivantes :
Les articles doivent être soumis au comité de rédaction qui les fait relire et approuver par ses membres ou d'autres spécialistes compétents, puis qui juge de l'opportunité de publier ou non en fonction de la ligne éditoriale, en cherchant à maintenir une grande diversité dans chaque numéro et à éviter les redites entre des articles aux contenus trop proches.
Cordialement,
Claude Lemmel / rédacteur en chef de la revue xxx

Réponse Eric G. :
Monsieur, le vignettage de MES photographies et présentations originales avec le logotype d'un ("éventuel futur hypothétique") partenaire n'est pas une appropriation malhonette mais une méthode qui me permet d'attacher les images à la maquette de travail permettant aussi de protéger MON travail des diffusions annexes.
"Un sujet publié dans votre revue associative" !!!
Publié DONC dans une version papier ???
Monsieur, de quoi parlez-vous ???
N'examinez-vous pas une "proposition" d'une publication ?! A moins que vous n'ayez piraté réellement MON travail (ou "diffusé" des copies sans mon consentement) ce que vous tenez en main est peu-être UNE PROPOSITION, (une maquette) de pré-publication. Un travail QUI EST POUR VOUS, donc, j'ai incrusté le logotype pour que le dit travail ne soit pas diffusé (récupéré) sans autorisation, comme c'est souvent le cas.
Monsieur, soyez précis, regardez-vous UNE REVUE dans sa version papier ou un lien Internet, une page qui correspond à une proposition d'article.
Bref, examinons les faits.
Votre coordinateur éditorial M. Jérôme Lequime, m'a expressément passé commande d'un dossier "s-p-é-c-i-a-l" concernant les coléoptères du Morvan (voir messages 13 à 17).
Ce sujet difficile et technique (pourquoi ce sujet ????) aurait-il été suggéré par les scientifiques pour dégrossir un travail en préparations ? Soyons sérieux... Autre point, certaines erreurs importantes glissées volontairement dans certains dossiers (mes dossiers) sont des chevaux de Troie pour éviter que des personnes malhonnêtes s'approprient et publient à leur compte le travail (le texte) d'autrui. Certains concours et animations ont déjà été détournés ainsi que des dossiers. Ne soyons pas dupes. Au total, une cinquantaine de sites piratent les travaux que je présente, (des travaux que je suis donc obligé de protéger). Le simple mot tractopelle dans un article publié récemment (un mot pas forcément fréquent et peut-être repéré ici dans ce dossier) me fait croire que certains picorent à droite et à gauche pour publier. . Evidemment certaines imperfections peuvent toujours apparaître dans une rédaction, c'est évident. Et, si certains textes sont en dehors de vos sujets (et de votre ligne éditoriale), j'ai également proposé à de nombreuses reprises des images superbes (nature, environnement, paysages, sport, animations culturelles)...
Monsieur, je suis ravi que votre scientifique (rémunéré peut-être pour cette activité de contrôle) puisse détecter des erreurs dans les travaux (proposés GRACIEUSEMENT !) qui entrent chez vous, c'est une bonne chose. Mais, au final, pour savoir ce que vous publiez, il faut évidemment regarder vos travaux Internet. C'est une note pour VOUS re-DIRE que vous devriez surtout vérifier votre site web.
Après avoir déplacé votre site xxx pour le rapatrier sous un autre nom de domaine, (une opération pas toujours heureuse) cette erreur, la plus grave que l'on puisse imaginer pour développer l'audience, ruine le référencement. Outre les propositions gracieuses de publications, un auteur installé dans le Morvan pourrait-il vous aider ou vous conseiller dans la technique ? Pendant ce temps le salon du livre s'approche sans possibilité d'utiliser le site web pour communiquer. Passées les critiques, peut-être Monsieur, devriez-vous revoir certaines collaborations et méthodes.
P.S.: Je vous ai également proposé une aide gratuite pour monter un site web...
Epilogue: A coté de ses publications entomologiques, l'écrivain belge d'expression française Maurice Maeterlinck (Prix Nobel de littérature en 1911) -qui explorait toutes les formes de la vie universelle riche en fécondes métamorphoses-, a éprouvé le caractère humain. Monsieur Lemmel, allez, juste pour libérer l'âme et atteindre le bonheur de préparer une belle publication, je retourne à mes travaux d'inventaires, je vous laisse avec ceux qui animent la polémique en écrivant par personnes interposées. Cordialement. E.Geirnaert.

Oui, le site de xxx a été piraté deux fois de suite et je n'ai pas encore eu le temps de le reconstruire... Il est pour le moment hors service.
Il y a eu des problèmes liés au piratage du serveur de DNS (le serveur qui permet de relier un nom de domaine avec une adresse IP) et du serveur qmail (le serveur de messagerie) du site; ces problème sont réglés mais il y a encore des interférences avec le serveur de DNS du provider que je n'ai pas eu le temps de traiter ... Nous avons des informaticiens locaux et désintéressés, plus ou moins compétents, mais pas toujours très réactifs car submergés par d'autres tâches...
Claude Lemmel.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 17
Cher Monsieur Geirnaert,
Merci de votre lettre. De fait, une collaboration en vue d'un article dans notre magazine nous intéresse; mais nous ne serons fixé sur le calendrier exact de nos parutions (et leur contenu) que courant janvier. Je ne manquerai pas de vous tenir informé de la bonne suite.
D'ici là, bien à vous, avec nos sincères remerciements.
Jérôme Lequime


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 16
Merci beaucoup, cher Monsieur, de vos envois qui me sont bien parvenus. Je les transmets aux membres du comité de rédaction en vue d'une parution au numéro d'été (fin juin),...
Jérôme Lequime


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 15
Cher Monsieur, Notre comité de rédaction s'est réuni hier soir.
Nous serions heureux de bénéficier, comme nous vous l'avons déjà dit, de votre contribution.
Face à l'ampleur de vos travaux, il conviendrait qu'un choix soit fait.
Accepteriez-vous de nous fournir un petit dossier "spécial" très visuel, de 5 à 6 pages par exemple sur les scarabées, ou insectes des bois? qui nous conviendrait parfaitement. Dans l'attente de vos nouvelles,
Bien à vous, Jérôme Lequime


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 14
Merci beaucoup de vos nouvelles. Notre prochain comité de rédaction se réunira (sauf contre-temps du fait de la neige!), vendredi soir pour "boucler" le contenu du prochain n°; si d'aventure nous manquions de place pour le n° de printemps, accepteriez-vous de figurer au n° d'été?
Bien à vous, Jérôme. Lequime


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 13
Merci beaucoup, cher Monsieur, de vos envois (propositions d'articles) qui me sont bien parvenus.
Je les transmets aux membres du comité de rédaction en vue d'une parution au n°d'été (fin juin); le n° xxx, à paraître vers le 20 avril étant bouclé.
Je vous tiendrai au courant. Bien à vous,
Jérôme Lequime


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 12
Bonjour, je suis le président d'une association de jeunes dans un petit village du beaujolais et je cherche des information sur les spectacles de vachettes car nous avons pour projet d'organiser une sorte de féria dans notre village (lâcher de vachettes, "tauro-piscines",...) comme vous avez précédemment organisé et présenté sur le web. Pourriez vous, si vous n'organiser pas ce genre de fêtes, m'orienter vers une adresse successible de m'aider ?
Dans l'attente d'une réponse écrite à l'adresse suivante,Veuillez accepter mes sincères salutations.
Mathieu Collonge.
P.S.:Pourriez vous aussi me conseiller les points importants à ne pas oublier pour organiser ce genre d'activitées.
Merci.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 11
Monsieur Geirnaert,
C'est vraiment super ! Quel beau travail. BRAVO et un grand MERCI pour ce calendrier consacré au Tour de France cycliste en passage dans le Morvan. Je donne mon accord et mes consignes à Nelly Bonnet pour qu'elle passe commande des tirages. Précision supplémentaire : Il ne reste qu'une case vide pour mettre des infos administratives concernant la Mairie, en haut à droite .C'est un choix que j'ai dû faire en raison de la composition des images. Il faudra donc limiter les infos que nous mettrons cette année pour qu'elles tiennent dans cette case.
CORDIALEMENT
Michel MERMET

Bonjour NELLY, Comme convenu lors du conseil du 7 décembre avec Maxime j'ai demandé à Eric GEINAERT s'il voudrait bien composer le décor du calendrier 2008 d'ARLEUF à partir du reportage photo qu'il avait fait le 12 juillet 2007du passage du Tour de France à Arleuf. L'évènement étant exceptionnel et historique pour Arleuf (et ses images magnifiques) je lui ai demandé d'illustrer le calendrier sur ce seul sujet et de faire en sorte que ce soit un souvenir que l'on aura envie de conserver. Il a accepté bien volontiers malgré la contrainte de faire très vite. Voici, 8 jours après, le résultat que je trouve excellent. Je lui ai fait faire quelques modifications. Et cerise sur le gâteau, Laurent JALABERT (le commentateur télé) l'a dédicacé ! Vous pouvez maintenant le faire imprimer en veillant à ce que l'impression soit de grande qualité. Le mieux pour cela serait que le responsable de l'imprimerie PELUX se mette en relation avec E. GEINAERT qui pourra valider le bon à tirer. Le support carton devra être de bonne qualité.Prévoir un nombre d'exemplaires supérieur à d'habitude car nous aurons envie de le diffuser plus largement, à titre exceptionnel. MERCI de faire diligence et n'hésitez pas à me contacter rapidement s'il y avait un quelconque problème.
A BIENTOT
Michel MERMET
P.S : Ne manquez pas, bien sûr d'informer Maxime.

Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 10
Bonjour Monsieur Geirnaert,
Nous conservons votre livre sur l'ambre qui est fort intéressant et examinons votre magnifique ouvrage Morvan.
Nous sommes toujours intéressés par une exposition mais notre planning est complet pendant le premier semestre de cette année. Cependant, pour la fin de l'année, ou l'année prochaine nous restons ouverts à toute proposition. Ceci pourrait peut-être se faire en lien avec la Société d'Histoire Naturelle du Creusot, avec qui nous collaborons régulièrement, soit pour des expositions, soit pour des conférences.
MORIN Anne
Le Creusot

Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 9
Bonjour, Je me présente, je suis Didier Hon du comite vivre 2008 (Fêtes de la Vivre en Bourgogne) et j'ai vu vos différents travaux où vous offrez vos images (gratuites) et eu vos messages où vous nous proposiez une aide dans le domaine de la conception graphique.J'ai consulté les pages web que vous avez composé et j'ai apprécié le design superbe. J'ai moi-même créé un site Internet pour cette manifestation mais n'étant pas professionnel et par manque de temps l'avancement du site est trop lent. Si nous pouvions collaborer pour avancer sur ce projet ce serait avec plaisir.
Didier Hon


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 8
Monsieur Geirnaert,
Votre site Internet parle d'une association "La Grenouille Bleue" à qui vous semblez porter crédit. Je souhaiterais connaître réellement l'identité de cette association, car il est très difficile pour nous de n'y voir qu'une association de protection de l'environnement dès lors qu'elle est apparue au moment où les améliorations sur la gestion de la "décharge d'Autun" n'ont jamais été aussi importants depuis l'exploitation du site pour le stockage des ordures ménagères. Si vous avez fondé votre confiance à l'égard de cette association sur des faits réels et sérieux, je serais heureux d'en avoir connaissance. Cordialement.
Serge GRIMM


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 7
Monsieur Geirnaert,
Merci pour l'identification de mon gros moustique qui est donc (me voila éclairé) le plus grand Ichneumon de notre faune du Morvan.
Merci pour cette image de la femelle de Rhysse persuasive, avec l'immense tarière dépassant la longueur du corps qui pond dans le bois mort sur les larves de Sirex. Vos photographies sont superbes ! Et ne m'en veuillez pas je vous sollicite à nouveau pour un commentaire sur mes découvertes. Je suis également un passionné.
Pascal à Anost.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 6
Bonjour,
Le Muséum de Blois présentera à partir du 1 juin une exposition intitulée "Cafard'naüm et coléopt'art" présenrant les œuvres du sculpteur Laurent Le Penru et du peintre Jean-Louis Verdier, regards croisés de 2 artistes sur le monde fabuleux des insectes.
Pour compléter cette exposition j'aimerai me procurer le ou les cd-rom Insectes Art et Images.
Dépendant de la ville, je fonctionne avec des bons de commande administratifs.
J'aimerai connaître vos conditions et délais.
Merci de votre réponse.
Très cordialement.
Jean-Louis Pointal.
Conservateur du Muséum de Blois.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 5
Monsieur, J'ai découvert l'ambre il y a peu de temps....à Gdansk . Plutôt rencontres que découvertes malheureusement ! Je me permet de vous contacter suite à la consultation rapide ( ! trop ! ... le temps manque cruellement) de votre ouvrage sur le sujet. En attendant d'approfondir votre ouvrage, j'ai décidé de m'intéresser à cette matière. Je souhaite mener une étude consacrée à la caractérisation des origines géographiques de l'ambre. L'intérêt scientifique dépasse largement ce que nous faisons au quotidien au laboratoire plutôt tourné vers les pierres dites "précieuses" avec un marché réel. Je dispose en interne d'un spectromètre infrarouge à transformée de Fourrier, un spectromètre UV. J'ai fait l'acquisition récente d'un spectromètre EDXRF. J'envisage pour le bien de cette étude l'acquisition d'un laser bleu pour la luminescence de ces "résines". Je souhaite réaliser une série de mesures non destructives en EDXRF et spectrométrie de luminescence sur des ambres d'origines diverses. Aussi j'ai pensé que compte tenu de votre savoir et expérience sur le sujet, vous deviez pouvoir contribuer à cette étude. Je dispose d'ambre Polonais et peut obtenir du copal malgache. En revanche, ce sont les seules origines dont je dispose pour le moment. Mes besoins sont essentiellement liés aux échantillons. Si vous souhaitez participer aux mesures, cela ne pose en soi aucune difficulté. Si cette aventure vous tente, je suis à votre disposition pour en discuter plus spécifiquement.
Bruno SABOT Geokara
Responsable du département expertise
Geokara Laboratoire.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 4
Bonjour monsieur Geirnaert, Pouvez vous m'indiquer où trouver votre livre LE MORVAN.
Cordialement,
WETZEL Isabelle 157668


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 3
Bonsoir à vous, Je travaille actuellement à l'écriture d'un petit opuscule consacré à la géologie (je suis moi même géologue) et désirais savoir quels sont, à votre avis, les échantillons d'ambre les plus anciens connus à ce jour : est-ce l'ambre du Liban que vous mentionnez, âgé de 120 à 130 Ma ?
Merci de votre réponse et bravo pour votre site, véritable invitation à un voyage dans le temps... Je ne dédaigne pas votre offre d'une photo d'ambre car je serai moi même difficilement en mesure de rivaliser avec ce que j'ai pu voir sur votre site.
D. Compare.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 2
Bonjour, Actuellement en première année de faculté de biologie géologie, nous avons dans le cadre d'un exposé à travailler sur les fourmis.
Nous avons choisi la problématique suivante : L'utilité de la fourmis dans la biosphère permet-elle sa survit ? Je pense donc que votre CD serait susceptible de nous intéresser pour réaliser au mieux notre exposé. Merci de me répondre assez rapidement. Vous souhaitant bonne réception.
Lamarque Amélie Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand.


Correspondance Morvan - Nature - Insectes Art et Images. 1
Je viens de retrouver sur votre site une photo d'un spécimen de scorpion préservé dans l'ambre en provenance de Colombie. Pourriez vous s'il vous plaît me dire si il est toujours en vôtre possession ? Je serai très intéressé d'examiner ce spécimen et j'aimerai pour cela contacter le propriétaire. C'est un spécimen extrêmement intéressant. Au vu des photos, je pense qu'il ne s'agit pas d'un Buthide, mais un examen plus approfondi serait nécessaire pour confirmer l'identification. Avez vous des photos en plus gros plan ? Sinon serait-il possible d'examiner le spécimen ? Je pense que le spécimen pourrait faire l'objet d'une publication scientifique. Je serais très heureux de rédiger une description en coopération avec vous. Avec mes cordiales salutations. Lionel Monod
Lionel Monod, Research officer, Muséum d'histoire naturelle Genève.





 






Initialement présentés dans les locaux d'une boutique, puis, regroupés dans l'ouvrage Morvan, les dossiers concernant
l'observation des biotopes de Bourgogne connaît un réel succès. Le démarrage timide des dossiers bois, arbre, biotope
et inventaire de biosphère est oublié. Et, aujourd'hui c'est 250 personnes environs qui participent
et s'intéressent aux thèmes que nous publions et révisons régulièrement.



Note Eric Geirnaert :

Je reste disponible pour personnaliser d'avantage tous les dossiers relatifs au Morvan et améliorer la présentation des autres sujets Bourgogne selon la ligne éditoriale des partenaires.





-page encore en construction-